A Boukraa, spoliation et déni des droits des mineurs sahraouis

par Bachir Moutik, Association des Familles des Prisonniers Sahraouis Disparus

Le phosphate a été découvert au Sahara Occidental en 1962, durant l’occupation espagnole. L’exploitation de cette mine a débuté en 1972. Après l’invasion marocaine du Sahara Occidental, en novembre 1975, les Espagnols ont continué à exploiter cette mine jusqu’en 1977, date à laquelle l’Espagne n’a cédé que 65% de ses parts; Madrid reste donc actionnaire et coresponsable de la situation de spoliation et du déni des contrats des employés sahraouis.

L’Humanité, 15 janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *