Abdelaziz appelle le peuple sahraoui à adhérer au plan d’alerte établi par le Polisario

TERRITOIRES SAHRAOUIS LIBERES – Le Président sahraoui et Secrétaire général (SG) du front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a appelé, lundi depuis les territoires sahraouis libérés, le peuple sahraoui à adhérer pleinement au plan national d’alerte tracé par le secrétariat général du front.
S’exprimant en clôture des travaux d’un séminaire sur les communautés du Sud, le Président sahraoui et SG du Polisario a indiqué que « cette rencontre constitue une des étapes de ce plan national d’alerte qui ne concerne pas uniquement l’armée nationale, mais implique toutes les composantes de la société sahraouie ».
M. Abdelaziz a souligné, dans ce contexte, que « le peuple sahraoui va entrer dans une année 2015 très importante », à la lumière du « signal fort » donné par l’ONU « qui estime nécessaire, en cas d’une absence d’avancée dans la question sahraouie d’ici au mois d’avril 2015, d’opter pour une nouvelle approche dans le traitement de ce dossier ».
« Seulement, aucune évolution de la question n’est à relever face à l’intransigeance de la partie marocaine qui continue à rejeter le référendum, les négociations, le contrôle de l’ONU des droits de l’Homme, à piller les richesses du Sahara Occidental, à entraver les efforts de l’envoyé onusien Christopher Ross, en plus de ne pas accueillir la nouvelle représentante personnelle du SG de l’ONU », a soutenu M. Abdelaziz.
De son côté, le ministre sahraoui de la défense, Mohamed Amine Ould El-Bouhali, a indiqué que « l’armée nationale sahraouie ne craint pas le retour à la lutte armée contre le régime marocain », renouvelant, à cette occasion, « la confiance en l’ONU pour résoudre le conflit concernant le Sahara occidental ».
Dans une déclaration à l’APS, à la veille d’une man£uvre militaire devant être exécutée par l’armée de libération nationale Sahraouie au niveau de la 7ème zone militaire, M. Ould El-Bouhali a affirmé que « l’ONU porte toute la responsabilité historique de l’organisation d’un referendum libre, démocratique et propre, devant permettre l’autodétermination du peuple sahraoui ».
« Le front Polisario soutient, à ce titre, les résolutions et textes de l’ONU », a souligné le même responsable.
Organisé dans la région d’Ahouinit, en territoires libérés, le séminaire des communautés a été mis à profit pour réitérer « l’attachement du peuple sahraoui à sa juste cause et de renforcer l’expérience nationale sahraouie et d’en consolider les mécanismes ».
Lors de cette rencontre d’une journée animée par des militants des droits de l’Homme et des associations sahraouies, les participants ont appelé les jeunes générations « à se structurer au sein des instances organiques des communautés, au service de la juste cause sahraouie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *