Après onze ans d’absence, le premier vol charter de touristes arrive en Mauritanie

Après avoir boudé la Mauritanie pendant onze ans, les touristes français retournent en Mauritanie. Un premier vol charter avec 91 touristes de l’Hexagone et un belge est arrivé lundi à la ville d’Atar, à 400 km au nord de Nouakchott, selon des informations rapportées par le ministère du Tourisme. .

Les occidentaux évitent la Mauritanie depuis des années, en particulier depuis l’assassinat, en décembre 2007, de quatre Français par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) près de la ville d’Aleg, à 260 kilomètres au nord de Nouakchott. Un attentat terroriste qui a semé la panique auprès des opérateurs touristiques et provoqué l’arrêt du Rally Paris-Dakar en 2008.

Les nouveaux arrivés ont été accueillis par la ministre mauritanienne de l’Artisanat et su Tourisme pour leur souhaiter la bienvenue et donner un coup de pouce à un secteur meurtri par la menace terroriste.

Le voyage a été organisé par Point Afrique. Dans son programme, elle offre « le désert bien vivant de Mauritanie avec ses dunes dorées, ses oasis, ses gueltas, ses sites archéologiques rupestres, ses cités caravanières,… accueillis par les nomades, les guides, les chauffeurs et les chameliers aux petits soins pour chacun ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :