Belgique : article exclusif sur la disparition de la princesse Lalla Salma du Maroc

“Où est passée la Princesse, les Belgo-Marocains s’inquiètent”

« Disparition inquiétante au Maroc »

Sur son profil Facebook, le journaliste bruxellois d’origine marocaine Khalil Zeguendi se fait le porte-parole de la communauté marocaine de Belgique.

Parodiant le chanteur Stromae, ce rédacteur en chef du magazine Le Maroxellois a ajouté la photo de Moulay El Hassan (15 ans), l’héritier du trône du Maroc : “Maman, où t’es ?” Celle dont l’aveuglante absence inquiète les BelgoMarocains n’est autre que Lalla Salma, l’épouse de Mohammed VI, le roi du Maroc.

Omniprésente depuis leur mariage en 2002, la femme de 41 ans a subitement disparu des radars vers le début de l’année 2018. Du moins avant février 2018 : difficile d’être plus précis. Cela fait deux ans en tout cas que le monde entier se demande où est passée la première dame du Maroc,
qu’une certaine presse proche du Palais décrit désormais comme “mal élevée”, “dédaigneuse”, “méprisante”, “colérique”, “agressive”, “narcissique”, “arrogante”, ce qui n’est pas bon signe.

L’épouse ou l’ex-épouse du monarque est-elle morte ?

Khalil Zeguendi : “L’inquiétude est réelle. La princesse Salma occupait l’avant-scène médiatique. On la voyait constamment aux côtés du Roi lors-qu’ils recevaient les têtes couronnées et les chefs d’État. Depuis deux ans, plus aucune photo ou aucun enregistrement ne la montre, si ce n’est des
montages avec des photos d’archives. Lalla Salma est devenue un fantôme.”

Très pointue, la presse espagnole fut la première à évoquer un possible divorce, entre-temps officialisé par le Palais. À partir de là, toutes les rumeurs ont circulé, de la plus banale à la plus inquiétante, celle d’un possible décès. Le fait que le couple a volé en éclats est devenu une évidence. Mais qu’est devenue physiquement l’ex-première dame du Maroc, qui avait représenté des espoirs d’ouverture et de modernité ?

La communauté marocaine inquiète

Le blogueur Khalil Zeguendi : “Vu depuis Bruxelles, j’interprète que le Palais a voulu rassurer en montrant ces derniers jours de prétendues images actuelles de Lalla Salma. La démonstration ne m’a pas convaincu et je ne suis pas seul. La Princesse serait apparue à Marrakech le jour de Noël mais un site web en langue espagnole analysant les images diffusées n’a pas hésité à titrer : ‘Nueva
falsa apariçion de Lalla Salma’.

De fins observateurs avaient déjà relevé que la “disparition forcée” a coïncidé avec l’entrée en grâce de trois jeunes sportifs dans l’entourage immédiat de Mohammed VI. “La communauté belgo-marocaine, qui représente 550 000 personnes, est légitimement très attentive. À Bruxelles, vous trouvez des photos de Mohammed VI et Lalla Salma dans la plupart des foyers. L’épouse ou l’ex-épouse du monarque estelle morte ? Est-elle enfermée quelque part ? Que se passe-t-il ? Pourquoi ces mystères ? Je perçois une inquiétude encore plus forte chez la femme marocaine.

Lalla Salma était populaire, décrite comme proche des gens, souriante, sensible au malheur. Elle présidait la Fondation marocaine contre le cancer. Pourquoi a-t-il fallu quinze ans pour lui trouver tous ces défauts ? Il y a l’inquiétude pour son sort personnel et, au-delà, une immense déception. Pour la femme marocaine, Lalla Salma était porteuse d’espoirs de changement, de modernité et d’émancipation.

On espère que 2020 amènera les éclaircissements. Un peu de transparence ne ferait pas de mal. On pense aux enfants du couple royal, en particulier à celui qui héritera du trône.”

Gilbert Dupont

La Dernière Heures des sports, 2 jan 2020

Tags : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, Khalil Zeguendi,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *