Chevènement : La question du Sahara Occidental «dépasse» la France

Le président de l’association France-Algérie, Jean-Pierre Chevènement, a déclaré, samedi soir à Alger, que la question du Sahara Occidental «dépasse» la France, en réponse à une question au sujet de son appel à construire le Maghreb, tout en faisant fi de la question du Sahara Occidental.
«La France est très attentive aux décisions de l’ONU, mais on ne peut pas en vouloir à la France pour une question qui la dépasse», a-t-il répondu lors d’une rencontre organisée à l’Institut français d’Alger, sous le thème «Algérie et France, une ambition à forger au service de la paix dans le monde». La France ne peut rien faire sans l’Algérie. C’est, du moins, ce qu’a laissé entendre M. Chevènement concernant la situation en Libye, en particulier, et au Sahel, en général. 
«La France écoute ce que lui dit l’Algérie. Nous veillons à coordonner entre nous», a-t-il affirmé. «L’Algérie privilégie la médiation à la guerre», a-t-il rappelé, en souhaitant que cette médiation réussisse. Mais l’ancien ministre français de la Défense a semblé peu convaincu, car, selon lui, «cela sera difficile» .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *