Christopher Ross bientôt en visite dans la région

Christopher Ross, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara occidental, devrait se rendre dans la région des territoires sahraouis dans quelques semaines. C’est ce qu’a indiqué, hier, le ministre de la Reconstruction des territoires libérés du Sahara Occidental, Belahi Sayed.
Pourquoi cette affirmation ? Le responsable, qui s’exprimait lors du forum du quotidien DK News, a expliqué que Ross doit remettre au secrétaire général des Nations unis son rapport sur la situation qui prévaut dans les territoires sahraouis le mois d’octobre prochain. 
L’approche de la date butoir de la remise d’un rapport de situation, obligerait donc Ross à se rendre dans les territoires sahraouis pour une évaluation de la situation.
«L’envoyé spécial des Nations unies devait effectuer des visites mensuelles dans la région, or, depuis le mois d’avril dernier, il n’a effectué aucune visite en raison du refus du royaume du Maroc, qui exige des conditions avant de fixer une date pour recevoir le représentant onusien» a rappelé l’intervenant qui dit que «le royaume marocain persiste dans sa politique de blocage du processus de paix dans la région et refuse de respecter les résolutions internationales, qui reconnaissent le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination».
M. Belani appelle, par ailleurs, l’organisation des Nations unies à assumer sa responsabilité quant à l’application de la déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples colonisés. Il a rappelé que le Sahara occidental figure parmi les 16 territoires non autonomes encore inscrits sur la liste de décolonisation de l’Onu.
De son côté, M. Amar Boubakeur, cadre sahraoui, a indiqué que les 70% des recettes halieutiques du Maroc et 85% de ses recettes énergétiques proviennent des régions sahraouies. Selon lui, la majorité des projets qu’entreprend le Maroc en matière d’énergie alternative se trouvent aussi dans les territoires sahraouis.
M. Belani, qui se trouve en Algérie à l’occasion de la tenue de l’université d’été des cadres du front Polisario et de la RASD, a indiqué que les travaux de cet événement qui a regroupé 500 participants ayant assuré une cinquantaine de conférences seront clôturés jeudi prochain. Un partenariat de jumelage entre la wilaya de Boumerdès et la ville sahraouie de Bordjdoune, sera signé à la même occasion.
S. A.
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/08/19/print-2-167387.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *