Coleman donne des frissons au Maroc : L’embarras du Makhzen

Par Nadjib Hadded

Un vrai pavé dans la mare ! A l’évidence, les documents publiés ces derniers jours sur les sites web par un homme qui porte le nom de Chris Coleman font trembler le Makhzen. Ils risquent de faire des dégâts car impliquant des responsables marocains ainsi que des fonctionnaires des services secrets du Maroc, ceux de la DGED.

D’abord les fuites mettent en avant une lettre expédiée par le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius et adressée à son homologue marocain Salaheddine Mezouar dans laquelle  » ce dernier frise le ridicule en demandant à Fabius d’intervenir en faveur de sa fille pour qu’elle obtienne un permis de travail afin de rejoindre l’équipe McKinsey France qui l’avait embauchée ».

Suite à cela, souligne-t-on, les services de renseignements du roi ont engagé des centaines, voire des milliers d’internautes marocains, pour dénoncer le compte Facebook de Coleman conduisant de la sorte à sa suppression et l’obligeant à aller vers Twitter. Sur ce nouveau compte, il met en ligne des photos d’un certain Ahmed Charai avec le Sénateur Mc Cain aux Etats-Unis, lors d’une mission pour la DGED.

L’objectif étant de recruter des journalistes américains pour « tomber sur l’Algérie ». « Parmi eux, Joseph Braud et Richard Miniter ».  » Les deux, affirme Coleman, avaient été conviés à visiter le Maroc et ont reçu des chèques en argent très conséquents. Coleman a publié la photo d’un chèque de 60.000 dollars pour Miniter.

Ainsi, ces révélations que Rabat veut étouffer pourraient faire des ravages selon des médias car embarrassant les autorités marocaines au plus haut point.

Selon ces mêmes sources, « quelques responsables marocains sont pointés du doigt et la liste semble promettre de s’élargir à d’autres personnalités marocaines ». Elles soulignent que  » Coleman préfère les diplomates et les fonctionnaires de la DGED comme proies de ses publications « . C’est lui aussi, ajoutent-elles, qui a publié les photos du mariage de la ministre Mbarka Bouaida .

A suivre de prés… !

La Tribune des Lecteurs, 9 oct 2014

Tags : Maroc, Chris Coleman, Marocleaks, lobbying, corruption,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *