Comment Mohammed VI a simulé des félicitations à Bouteflika en cachant une nouvelle provocation

Le message de félicitations du roi Mohammed VI était trop emmiellé pour être vrai. Et la publicité suspecte que lui a donnée l’agence de presse marocaine, MAP, confirme cette impression. En fait, ni les mots «gentils» rédigés dans le message, ni l’événement – malheureusement tombé dans la banalité – qui en a donné le prétexte n’ont eu une quelconque signification pour le roi. Par contre, comme le souligne un site d’information marocain lié au Makhzen, «la symbolique du lieu d’envoi est forte». 
Et pour cause, explique-t-il, «c’est depuis Dakhla», où il «serait» (au conditionnel, parce qu’il s’agit certainement d’un mensonge) allé jeudi, c’est-à-dire le jour de l’élection présidentielle en Algérie, que le roi Mohammed VI a «choisi d’adresser ses félicitations au président algérien». Et il a combiné ce voyage, bidon, de toute évidence, à Dakhla, qui est la deuxième ville du Sahara Occidental, uniquement pour en faire le lieu d’expédition de son message, autrement dit un geste qui a toutes les allures d’une injure à l’égard de l’Algérie qui ne reconnaît pas l’occupation du Sahara Occidental par le Maroc et soutient la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination. Déjà, jeudi 17 avril, les observateurs qui suivent de près l’actualité dans cette région ont révélé ce qu’ils ont appelé «un mensonge royal», trouvant «bizarre» que l’annonce d’une visite du roi Mohammed VI à Dakhla, n’ouvre pas les JT des TV officielles, «comme c’est habituel». 
Aucune image de nature à prouver que ce voyage est vrai n’a été diffusée par la télévision, ont-ils fait remarquer. Ils relèvent que le montage vidéo qui est passé au JT constitue une mise en scène grossière et ils ajoutent que «pour faire passer le mensonge, une source a affirmé que les hôtels affichent complet grâce au fort nombre de personnes accompagnant le monarque dans son déplacement». 
Le mystère de l’empressement du monarque à féliciter Bouteflika, alors qu’il est plutôt enclin à l’agressivité contre notre pays trouve toute son explication dans le «lieu d’envoi» du message, Dakhla, ville sahraouie occupée. Le clan présidentiel a-t-il été dupe, manquant de vigilance, face à cette manœuvre royale de bas étage, ou a-t-il choisi de fermer les yeux sur le «lieu d’envoi » dans sa hâte à montrer que la réélection de Bouteflika bénéficie d’un soutien à l’étranger ? A-t-il été «ensorcelé» par le ton du message royal qui est, notent les observateurs, «totalement opposé à celui de la presse marocaine qui mène une véritable campagne médiatique contre le pays voisin». 
Le clan présidentiel ignore-t-il que Mohammed VI, se trouvant réellement à Dakhla ou ayant simulé le déplacement, voulait humilier notre pays ? Maintenant qu’il est établi que le message du roi était plutôt un geste insultant, quelle sera la réaction du clan présidentiel ? S’il fallait une preuve que rien n’a changé dans la position du roi, il suffirait de rappeler qu’il a nommé ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU un personnage, Omar Hilale, connu pour son hostilité à notre pays et ses propos anti-algériens.
Kamel Moulfi
http://ds.algeriepatriotique.com/article/comment-mohammed-vi-simule-des-felicitations-bouteflika-en-cachant-une-nouvelle-provocation#.U1POhltAs7I.facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *