Conflit au sein du Groupe Bouaida

Conflit au sein du Groupe Bouaida

Mbarka Bouaida, présidente du Groupe Bouaida et de la région de Goulimim a dressé un bilan très peu reluisant de l’entreprise de sa famille. Parmi ses lacunes :

• Mauvaise gestion de l’Entreprise (développement freiné ; choix erroné des marchés publics ; forte rotation dans des postes de direction ; mauvais climat social ; etc)

• Dysfonctionnement des instances dirigeantes (non tenue du CA et AGO, etc)

• Concentration du pouvoir décisionnel entre les mains d’une seule personne

• Opacité sur les opérations financières inter sociétés

• Risque fiscal important

• Absence totale de concertation entre associés gérants

• Manque d’information chez l’ensemble des associés

• Insatisfaction générale dans la politique de distribution des dividendes

• Irrégularité de gestion des comptes X

• Absence de Conseil Familial

• Inégalité dans le traitement des femmes

• Anomalie dans la gestion familiale (cousins et autres)

• Absence d’organisation rapide et efficace dans la gestion du quotidien familial direct

Dans un rapport confidentiel dont nous détenons une copie, Mme Bouaida a proposé les solutions suivantes :

• Appliquer le principe de Double Signature dans tous les engagements du groupe

• Tenir régulièrement les Conseils d’Administration et Assemblées Générales tels que stipulés par la loi sur les S.A

• Adopter le principe de Présidence tournante du CA

• Lancer une consultation juridique sur le risque fiscal et comment y remédier

• Recruter un corps dirigeant (Directeur Général) en concertation avec tous les membres du CA

• Intégrer des Administrateurs femmes dans le CA

• Elaborer une stratégie de développement du groupe à long terme en faisant appel à des cabinets spécialisés et en associant tous les actionnaires

• Régulariser les comptes X dans les meilleurs délais

• Constituer un Conseil de Famille qui se réunit 2 fois par an

• Allouer 4 ressources administratives pour gérer les soucis quotidiens de la famille la plus proche (1 Assistante ; 1 Comptable Financier ; 2 coursiers)

• Le Conseil de Famille doit statuer sur toutes les décisions communes touchant aux membres lointains de la famille : dotations ; évènements spéciaux…

• Le Conseil de Famille doit veiller à ce que tous les membres soient traités de manière juste et équitable.

• Rester toujours ensemble dans l’Union, l’Entente et l’Harmonie.

• Construire ensemble un Groupe Familial Solide et Durable

• Se développer ensemble pour faire de ce nom, et comme l’a toujours voulu leur père, le pilier de la famille, de la tribu, et de la région Tekna.

• Permettre à leur génération, et aux futures générations de porter le Groupe de plus en plus loin dans la grandeur

Tags : Maroc, Groupe Bouaida, Mbarka Bouaida, Petrom, Holsatek,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :