Diplomatie économique ou comment vendre le label ‘Made In Morocco’

Diplomatie économique ou comment vendre le label ‘Made In Morocco’

Par Mohamed Bouelba*

Le monde change, notre diplomatie économique doit également évoluer si le Maroc veut renforcer l’action visant à assurer la promotion du Label ‘Made In Morocco’.

Le volet économique est un axe prioritaire de la diplomatie marocaine, traditionnellement cantonnée à un rôle d’abord politique, est désormais désuète.

Afin d’accompagner, de manière cohérente et transversale le déploiement économique du Royaume que ce soit en Afrique ou dans le reste du monde, il est impératif d’ouvrir des pistes de réflexion pour d’une part, élaborer « une vision d’avenir claire et ambitieuse » sur le rôle des acteurs institutionnels et privés et d’autre part, établir la « feuille de route » à suivre pour asseoir le positionnement universel du Maroc.

En concertation avec l’ensemble des acteurs internes, le Maroc trace les contours d’une diplomatie économique à part entière, en vue de donner davantage de visibilité aux différents intervenants, d’identifier les leviers de croissance des exportations marocaines et de promouvoir les investissements étrangers.

En ces temps de crise économique mondialisée, l’appareil public est davantage sollicité, mettant en exergue la primordialité de son rôle à jouer.

Concrètement le rôle du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération consiste en l’apport d’un appui diplomatique qui se matérialise aussi bien par un soutien renforcé que par une expertise politique.

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération se doit de remplir une double fonction à savoir :

• Aider la branche nationale à s’exporter, cela passe bien évidemment par l’accompagnement de nos entreprises et ce en les faisant bénéficier de notre réseau diplomatique et de notre connaissance du terrain surtout sur le continent africain qui demeure comme étant un marché porteur. Dans ce sens, on serait amené à concevoir un système d’information performant; on se doit d’apporter les informations stratégiques à mi-chemin entre étude de marché et veille économique.

• Mettre en exergue l’attractivité de notre pays, ce qui permettrait sans doute d’accroitre les investissements étrangers.

En effet, l’appareil diplomatique doit également oeuvrer afin de promouvoir le label « Made in Morocco », cela passe par une meilleure promotion du produit et/ou service national.

Un autre point à évoquer, demeure celui du développement et de la consolidation de nos relations bilatérales avec les pays émergents.
Il est bon à savoir que la diversification de nos partenaires favorise également le développement économique.

La démarche qu’est entrain d’adopter le Maroc est celle de cibler les marchés et de les approcher par bloc régional. A titre d’exemple, sur le continent africain, l’approche s’est faite en priorité avec la région de l’Afrique de l’Ouest, une zone où les entreprises marocaines possèdent aujourd’hui une grosse visibilité à travers leur implantation, notamment les banques (BMCE et Attijariwafabank) et les télécoms ainsi que la galaxie des filiales de Maroc Télécom.

Le Maroc a également la possibilité de s’appuyer sur le relais d’une partie des cadres des pays africains formés dans ses universités et établissements d’enseignement supérieur.

À titre informatif, 8.000 étudiants dont 6.500 boursiers venant de 42 pays africains sont inscrits dans les universités marocaines.

Dans le but de donner les moyens de nos ambitions et de mener à bien notre mission, la formation des diplomates fait l’objet de toute notre attention.

Au final, il serait grand temps de donner la priorité à une diplomatie économique pragmatique et audacieuse, capable de mobiliser les énergies pour développer les partenariats, attirer les investissements et enfin, promouvoir les atouts économiques que recèle notre pays, surtout dans les créneaux productifs prometteurs.

*Professeur à l’Institut des Relations Internationales, Rabat

Tags : Maroc, diplomatie, économique, diplomatie,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :