Droits de l’homme : La France derrière la vulnérabilité des sahraouis

L’ONG américaine Human Rights Watch vient de faire public un rapport sur la situation des droits de l’homme dans les camps des réfugiés sahraouis situés en Algérie.
Un rapport minutieux élaboré après une enquête réalisée en toute liberté et transparence.
Le rapport, mais il conclue que, en général, le Front Polisario, respecte les droits humains des réfugiés.
Ainsi, le rapport met à nu 40 ans de propagande et de mensonges marocains sur l situation des sahraouis dans la région de Tindouf.
Le rapport fait état de cas isolés de harcèlement à des personnes critiques, mais l’ONG HRW a oublié de rappeler que si les sahraouis sont vulnérables et exposés aux violations autant dans les territoires occupés du Sahara Occidental c’est parce que la France, avec son veto, empêche la MINURSO de surveiller la situation des droits de l’homme dans la région. Et parce que l’ONU permet que sa mission soit la seule dans le monde à ne pas avoir une composante pour rapporter les violations des droits de l’homme dans les camps des réfugiés, dans les territoires libérés et dans les zones du Sahara Occidental occupées par le Maroc.
Le Sahara Occidental est une ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc avec le soutien de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *