Etats-Unis : Un lobbyiste du Maroc à la tête du dossier du Sahel

La Maison Blanche vient de nommer Peter Pham envoyé spécial pour le Sahel. Une nomination qui ferait la joie des autorités marocaines qui voient leur travail de lobbying rapporter ses fruits.

Peter Pham est directeur directeur du département Afrique au Conseil atlantique, un think tank basé à Washington. Il a longtemps fait cause commune avec Rabat avec une foule de lobbyistes et journalistes bien payés pour dénigrer l’Algérie et accuser le Front Polisario d’accointance avec le terrorisme.

Le Moroccan American Center for policy, principale entité de lobbying marocaine créée en 2004. Il a d’autres ramificatins telles que le Centre culturel marocain américain, le Conseil marocain américain du commerce et de l’investissement, tous financés par le gouvernement marocain.

Seuls deux des nombreux lobbyistes marocains opérant à Washington, la société Gabriel et le Centre américano-marocain pour la politique, ont déclaré avoir reçu plus d’un million de dollars du gouvernement marocain dans le dernier rapport de la Foreign Agents Registration Act disponible en ligne (pour le semestre se terminant le 30 juin 2011). La majeure partie de cet argent est directement affectée à défendre la prétendue légalité de l’occupation du Sahara occidental par le Maroc.

Dans ce but, Peter Pham en étroite collaboration avec ces organisations, il a mené entre 2008 et 2015 une intense campagne contre sahraouis et algériens. Il a brillé par sa capacité de génuflexion devant les autorités marocaines, mais il n’a jamais trouvé des arguments convaincants pour imposer les thèses marocaines.

Parmi ses nombreux articles :

Why Morocco Must Stay, The National Interest, 22 avril 2010

Lire aussi:  SAHARA OCCIDENTAL : LE MAROC CONTINUE DE RÉPRIMER

Moroccan “Exceptionalism” Deserves Support, 5 août 2015

L’instabilité régionale menace déjà la tension Sahara occidental, Nebraska

Dans un article publié le 11 juin 2008 sur le site World Defence Review sous le titre de « Sahara occidental: il est temps d’aller de l’avant, de façon réaliste » et repris le 2 juin 2013 par le site marocain Sahara Question, Peter Pham s’acharne dans la défense du plan d’autonomie marocain en mettant en avance les arguments fournis par ses contacts de la DGED : « le Sahara occidental a toujours été marocain », « le référendum n’a jamais eu lieu parce que les parties n’ont jamais pu s’entendre », « l’indépendance du Sahara occidental n’est pas réaliste car elle est trop petit, trop pauvre, et serait un État défaillant », « le Polisario a des sympathies pour Al-Qaïda », « l’hégémonie marocaine sur la région est essentielle pour la guerre contre le terrorisme », etc.

Du 4-7 September 2011, Peter Pham La fondation sud africaine Brenthurst et Allemande Konrad Adenauer organise une conference internationale au Lac Como en Italie du 4 au 6 Septembre sur le theme le precedent du Soudan Sud et l’auto determination en Afrique. Peter Pham et Ali Bahaijoub ont presenté une communication sur le Sahara suivie d’une session de questions reponses.

Le 6 octobre 2011, il fait une déclaration à l’Associated Press : « « Chaque fois que vous avez une foule de jeunes hommes qui n’ont rien à faire et avec de mauvaises perspectives, vous courez un risque accru – d’autant plus que les jeunes hommes en question ont reçu une formation militaire comme ceux des camps du Polisario ».

Lire aussi:  Maroc : quelques rapports rédigés par l’ambassadeur Edward Gabriel sur l’Algérie

 

Le 4 août 2014, Pham organise (atlantic council) une table-ronde à l’occasion de la publication d’’une étude sur le Maroc (maroc : hub vers l’afrique), en marge du sommet US-Africa : 

Evénement au Atlantic Council : Lancement de son Rapport : « Le Maroc comme Portail Economique sur l’Afrique »Sujet : L’amélioration des conditions macroéconomiques du Maroc; sa présence dans les pays africains de la signature des 83 accords en Afrique sub-saharienne et +23 en Tunisie aux activités commerciales existantes dans l’informatique, la banque, les assurance, etc; les services spécialisés pour les entreprises qui utilisent le Maroc comme une plate-forme; les valeurs culturelles partagées; et la portée mondiale de sa diplomatie économiqueAdresse: Atlantic Council, 1030 15th St. NW, 12th Floor, Washington, DC 20005Contact: Dr. J. Peter Pham (ACUS), 202-870-0727Participants: SE Ministre Moulay Hafid Elalamy, Mohamed El Kettani (Attijariwafa,) Karim Hajji (Bourse de Casablanca), Nabil Habayeb (CEO of GE in MENA and Turkey), Moneygram (à confirmer)

Le 8 mai 2018, il fait une déclaration à la MAP dans laquelle il affirme que « La collusion entre le Hezbollah et les séparatistes du polisario n’aurait pas pu avoir lieu “sans la connivence au moins tacite” du régime algérien ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *