Exclusif : Les diplomates marocains s’insurgent contre la manque d’espace au Ministère

Exclusif : Les diplomates marocains s’insurgent contre la manque d’espace au Ministère

Chaque année, particulièrement au mois de septembre lors de leur rappel à l’Administration centrale, ou durant leurs congés et leurs missions officielles au Maroc, il a été constaté que nombre de chefs de postes se retrouvent sans bureau et dans l’obligation de rester dans les couloirs et le lobby du Ministère, au gré de leurs démarches et rendez-vous divers.

Cette situation, qu’ils qualifient eux-mêmes « d’humiliation » et d’un certain manque d’égard vu leur position, créée un certain malaise auprès d’une part des responsables du Ministère, et d’autre part au niveau des cadres et des intéressés.

De plus, ces chefs de postes sont obligés de solliciter leurs collègues afin de pouvoir contacter leurs missions respectives, d’utiliser les poste informatiques, ou d’attendre leurs différents entretiens avec les responsables du Ministère, ce qui entraînent davantage de gênes et par conséquent perturbent le travail des cadres et responsables du Département.

Autre constat a souligné, la démotivation au sein des cadres qui estiment que nonobstant un poste à responsabilité, la reconnaissance pour les efforts fournis n’est pas assurée dès lors que le Ministère n’accorde pas d’attention à un « détail aussi futile » qu’il soit que celui de l’accueil de ses membres.

Pour atténuer les effets de cette situation, il a été recommandé d’installer un espace (bureau ou salle) au sein du Département dédié aux chefs de postes à l’étranger de retour au Maroc (congés, mission ou rappel).

Cet espace devra être équipé de 2 ou 3 postes informatiques avec accès à internet afin que les intéressés puissent consulter leurs mails ou le SMES de leur poste respectif, d’imprimer des documents ou de rédiger tous types de documents.

Un poste téléphonique, utilisant le système Ip, devra également mis à disposition pour les contacts avec les ambassades et les consulats.
Convivial et espace d’attente et de partage, cette salle devra mettre à disposition des intéressés un minimum de confort (fauteuils et bureaux) ainsi qu’une machine à café, pour les longues heures d’attente auxquelles sont confrontés lesdits responsables. Il va s’en dire que ce n’est pas une cafétéria mais un espace de travail et d’attente.

Une secrétaire ou des cadres stagiaires pourront assurer une permanence pour apporter leur aide et filtrer les entrées au sein de cet espace.

Cette action, symbolique il s’entend, devrait contribuer à augmenter l’estime des diplomates vis-à-vis d’eux mêmes mais également vis-à-vis de leur corps et de leur Département.

Par ailleurs, un espace similaire doit être également dédié aux cadres du Ministère, nouvellement rappelés ou de passage lors de leurs séjours au Maroc.

Tags : Maroc, diplomatie, Ministère des Affaires Etrangères, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :