Image du jour : diplomates marocains lèchent les bottes du MAE espagnol

Les lèche-bottes marocains avec Margallo

« Une image vaut mieux plus que 1000 mots », dit l’adage. En voilà la preuve. Cette photo prise dans les couloirs de l’ONU suite au vote de l’Assemblée Générale en faveur du membership de l’Espagne au Conseil de Sécurité.

Le comble de l’hypocrisie. Le sourire de l’ambassadeur du Maroc. Hilale, est tellement grand qu’il a failli déchirer sa bouche et il ne tend pas une main à Margallo. Non, il tend les deux mains et on dirait que le diplomate espagnol cherche à se libérer de cette pince qui emprisonne sa main.
Les félicitations et le sourire alors que l’Espagne subit les attaques marocaines quotidiennement à Ceuta, Melilla, ses bateaux en haute-mer, les pateras, les menaces d’un nouvel attentat terroriste…
Cette photo est l’illustration sublime de la politique marocaine : le cynisme et la soumission. Parce qu’ils voient dans l’adhésion de l’Espagne au Conseil de Sécurité une menace pour leurs ambitions expansionnistes.
Aux yeux de l’ONU, Madrid continue d’être la puissante administrante du Sahara Occidental et sa position vaut son poids en or. D’ailleurs, elle a fait constater dans les Accords de Madrid du 14 Novembre 1975, que le processus de décolonisation du Sahara Occidental aura culminé le jour où les sahraouis auront décidé de leur destin. En d’autres mots, le jour où l’ONU aura célébré un référendum d’autodétermination dans ce territoire non-autonome.
Le cauchemar du Maroc, qui est en conflit avec tous les voisins, y compris son allié traditionnel, la France, est que l’Espagne rejoint le Conseil de Sécurité dans un moment crucial. L’ONU menace de reconsidérer tout le processus de paix fixé en 2007 et une réunion du Conseil de Sécurité est attendu le 27 octobre dans une période de tension entre le Maroc et l’ONU à cause de son refus d’accueillir l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général pour le Sahara Occidental, l’ambassadeur Christopher Ross. 
Alors, le grand sourire de Hilale risque se transformer en larmes dans quelques semaines.

DIASPORA SAHARAUI, 17/10/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *