Inédit : l’Arabie Saoudite accepte les sahraouis comme étudiants d’un territoire non autonome

Et dire que le régime de Rabat comptait tirer de grands profits du dénommé « Printemps Arabe » ! Il y voyait le président algérien Abdelaziz Bouteflika suivre la même voie que le guide de la Jamahiriya, Mouamar Gadhafi comme il imaginaitdes nouveaux gouvernants en Algérie en train de lui offrir le Sahara Occidental dans un plateau d’argent. Ah, que c’est beau de rêver ! Mais le problème c’est que quand Mohammed VI s’est réveillé, il a trouvé un panorama qui n’a rien à voir avec ce qu’il a vu dans son rêve.
La société tunisienne, libérée du joug de Benali, n’a plus de crainte à manifester sa sympathie pour la lutte du peuple du Sahara Occidental. L’Egypte est devenu un allié de l’Algérie. L’Arabie Saoudite a commencé à envoyer des dattes aux réfugiés sahraouis pour le mois du Ramadhan et maintenant elle vient d’annoncer au Secrétaire Général de l’ONU que Riyadh est prête à accepter et à donner des bourses en faveur des étudiants des territoires non-autonomes, y compris ceux du Sahara Occidental. Une gifle en plein visage du roi Mohammed VI, reçu en plus d’un pays qui a toujours été son allié dans sa guerre contre les sahraouis. Mauvaise nouvelle pour les marocains qui ont opté pour le silence pour ne pas manifester leur penchant makhzénien envers les sahraouis y qui ont du mal à accepter qu’aucun pays ne reconnaît la souveraineté du Maroc sur notre cher Sahara que nous avons défendu avec bec et ongles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *