« La Slovénie reste attachée au principe d’autodétermination des peuples » (note confidentielle)

Maroc- Slovénie
Talking Points
Relations politiques
  • Exprimer la volonté de dynamiser la coopération entre les deux pays notamment à travers un échange de visites plus régulier entre hauts responsables et l’instauration d’un mécanisme de dialogue continu ;
  • Inviter dans ce cadre  M. ERJAVEC à effectuer une visite de travail au Maroc (le ministre slovène a exprimé ce souhait lors de sa rencontre avec Mme la Ministre Déléguée à l’occasion de sa visite en Slovénie le 10 mars 2014)
  • Exprimer la volonté du Maroc à consolider la coopération et les consultations entre les deux pays au niveau des foras et organismes internationaux, notamment l’UpM, l’OSCE, l’UE et les Nations Unies, notamment en ce qui concerne la question des Droits de l’Homme;
  • Remercier la Slovénie pour son soutien à la candidature du Maroc au Conseil des Droits de l’Homme pour la période 2014-2016.
  • Proposer d’intensifier les relations bilatérales au niveau de la Coopération parlementaire.
La question nationale
  • Remercier la Slovénie pour son attitude positive vis-à-vis de la question nationale. La Slovénie soutient les efforts des Nations Unies en vue d’aboutir à une solution politique juste, durable et acceptable pour toutes les parties. A noter, par ailleurs, que la Slovénie, du fait de son passé récent, reste attachée au principe d’autodétermination des peuples.
Relations commerciales et économiques
  • Souligner la faiblesse des échanges (240 millions de DHs en 2012 dont 220 d’importations marocaines) et le potentiel de coopération dans la domaine commercial entre la Slovénie et le Maroc qui existe et qui doit être exploité.
  • Envisager une coopération entre les ports de Koper en Slovénie et celui de Tanger Med.
  • Par ailleurs, certains secteurs pourraient faire l’objet d’une plus grande concertation entre nos deux pays. Il s’agit de l’aérospatial (le Maroc dispose d’une industrie de pièces pour les engins aéronautiques et la Slovénie dispose de plusieurs programmes de recherche et de développement aérospatial), de l’automobile (la grande partie des exportations slovènes au Maroc est le fruit de l’industrie automobile) et des énergies renouvelables (notamment la technologie du photovoltaïque);
  • Il est également opportun de développer la coopération entre le Maroc et la Slovénie dans le domaine du tourisme, d’une part à travers le renforcement du cadre juridique et l’échange d’expériences et d’expertises et d’autre part par le biais d’actions de promotion dans le cadre de foras et de l’identification de niches (noter que certaines agences de voyage slovènes proposent déjà des séjours à Agadir) ;
  • La Slovénie est le pays le plus riche de la région des Balkans. Proposer une cellule de réflexion, de part et d’autre, afin d’encourager le développement de des investissements. Encourager la coopération entre l’AMDI et son homologue slovène la JAPTI (à noter que de premières discussions ont eu lieu dans ce sens).
  • Envisager l’élaboration d’un accord portant sur la protection réciproque des investissements ;
  • Inviter la partie slovène à procéder à terme à la signature de la convention tendant à éviter la double imposition et à prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôt sur le revenu. Faire état des lieux des projets en cours de négociation.
Culturel
  • Encourager la mise en œuvre de l’Accord de Coopération dans les domaines de la culture, des Sciences et du Sport, signée en juin 2004 et la finalisation du Projet d’Accord de Coopération Scientifique et Technologique.
  • Dans le cadre de sa politique étrangère, la Slovénie accorde beaucoup d’importance à certaines thématiques, telle que la protection et la promotion des Droits de l’Homme. Dans ce sens, mettre en exergue les dernières avancées significatives ainsi que les attentes en matière de réformes des Droits de l’Homme au Maroc et proposer un mécanisme de dialogue régulier en la matière;
Quelques thèmes internationaux
Syrie
La Slovénie a insisté sur l’échec de la Communauté Internationale à régler le plus rapidement la crise humanitaire, et ce en dehors d’une intervention armée, en Syrie. M. PAHOR a aussi appelé le Conseil de sécurité à renvoyer la situation en Syrie à la Cour Pénale Internationale (CPI) ;
Palestine
La Slovénie avait voté pour l’adhésion de la Palestine à l’UNESCO et soutient le droit des Palestiniens à former un Etat indépendant, dans le cadre des frontières de 1967. La Slovénie appelle les pays à reconnaître l’Etat palestinien.
Afrique
La Slovénie est intéressée par les différentes initiatives, notamment économiques, en direction du continent africain. La Slovénie organise régulièrement des foras en ce qui concerne les questions africaines, le dernier en date est celui tenu en mai 2013 sous le thème de « The Europe for Africa & Africa for World », auquel Monsieur le Ministre était invité d’honneur ;
Balkans
La Slovénie est particulièrement attachée au développement de la région des Balkans, et au rapprochement des pays de la région à l’UE. Le gouvernement slovène soutient la perspective européenne de ces pays, à la fois dans le cadre de l’UE, du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-est et de l’Initiative Centre-Européenne (CEI). En outre, la Slovénie œuvre pour accroître sa force politique et économique dans la région des Balkans. 
Le Maroc soutient les actions précises en matière de renforcement des relations au sein des Balkans en vue de la stabilité de la région. Par ailleurs, le Maroc estime que la représentativité des Balkans au Conseil de Sécurité de l’ONU doit se faire plus régulièrement.
Proposer de considérer une possible coopération triangulaire entre la BERD, le Maroc et la Slovénie sur des projets d’ordre communs en Afrique.
Kosovo
Rappeler que le Maroc participe à l’opération de maintien de la paix de la KFOR de l’OTAN au Kosovo et que le Maroc ne reconnaît pas le Kosovo en raison de la question nationale. On notera que certaines réunions informelles ont eu lieu avec des fonctionnaires au sein des organisations internationales telles que l’ONU,
Bosnie-Herzégovine
Notez que le Maroc appuie la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Bosnie-Herzégovine;
Le Maroc soutient la position du Haut Représentant et le Haut représentant international de l’Union européenne pour la stabilisation de la Bosnie-Herzégovine;
  • Le Maroc appelle à encourager toutes les parties à accélérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles et le rythme de l’intégration de la Bosnie-Herzégovine aux organisations euro-atlantiste dans l’intérêt de la stabilité et de la prospérité de la sous-région ;
Union Européenne
La Slovénie est un membre proactif de l’Union Européenne et pourrait apporter son appui au Maroc au sein des instances de l’UE pour le renforcement et la consolidation du partenariat entre le Maroc et l’UE;
Mettre l’accent sur l’importance du rôle que pourrait jouer la Slovénie pour promouvoir les positions, projets et actions du Maroc auprès des institutions européennes ;
UpM
Souligner la volonté du Maroc d’approfondir la coopération dans le cadre de l’UpM ;
Plaider en la faveur d’une mise en place d’initiatives conjointesdans le cadre de l’UpM, comme l’établissement d’une coopération entre les universités euro méditerranéennes de Fès et celle de Piran-Portorož ;
Monsieur Karl Viktor ERJAVEC
Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères
                                         
Général
  • Né le 21 Juin 1960 ;
  • Licencié en Droit ;
  • Parle le français, l’anglais, le croate, le serbe et l’allemand ;
  • Marié et a deux filles.
Carrière
Depuis 2012 : Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères de la République de Slovénie ;
Depuis 2011 : Adjoint de l’Assemblée nationale de la République de Slovénie ;
2008-2010  : Ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire ;
2006 : Président de la réunion informelle des ministres de la Défense,
Portoroz, Slovénie ;
Depuis 2005 : Président du Parti démocratique des retraités de Slovénie ;
2004-2008  : Ministre de la Défense de la République de Slovénie ;
2001-2004  : Secrétaire d’Etat, Ministère de la Justice de la République de Slovénie;
1995-2000  : Bureau de l’Ombudsman des droits de l’homme, Directeur du Service d’experts, Chef du Bureau de l’ombudsman des droits de l’homme ;
 Autres
M. Erjavec est l’auteur d’une série d’articles sur la protection des droits fondamentaux de l’homme, le fonctionnement du système judiciaire et les questions de sécurité. Il est souvent invité à donner des conférences dans le cadre de divers séminaires professionnels et des conférences au Canada et à l’étranger.


Source : Note confidentielle du MAE marocain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *