Le confinement au Maroc raconté par un chef de restaurant

Le confinement au Maroc raconté par un chef de restaurant

Maître Cuisinier depuis 1997,  le chef marseillais Serge Peuzin a toujours été à la tête d’établissements de grande qualité. Il a eu la chance de diriger les cuisines d’établissements de renom.  Aujourd’hui il dirige le Restaurant O’Bleu Mogador à Essaouira et il raconte son expérience vécue pendant la période du confinement au Maroc.

«A Essaouira, dit-il, nous sommes confinés depuis le 15 mars jusqu’au 10 juin. Ça a été un petit peu surprise, tous les vols, tout a été arrêté d’un seul coup dans la journée. Plus un seul touriste depuis le 15 mars. Sinon ici, tout ce passe bien, c’est très dur, on a un permis de sortir mais un par maison. Il y a le couvre-feu la nuit. Là, les magasins ouvrent le matin à 10h et doivent fermer à 17 h, c’est comme ça, même à la fin du Ramadan, c’était 15h, sinon bon, ben…il fait bon vivre, c’est Essaouira, il y a le soleil, c’est le bonheur sur terre ».

Pendant cette période, Serge a lancé des lives sur Facebook pour donner des cours de cuisine en direct sur la toile. « Les lives sur Facebook, c’est une envie que j’avais depuis des années, d’avoir une école de cuisine. L’école, j’ai décidé de la faire pour le monde entier, donc live Facebook. Ça m’occupe trois jours par semaine, parce qu’il y a des journées de préparation, puis après les journées où l’on fait les choses un peu à l’avance, parce que là on a 30 minutes, un live ne doit pas dépasser 30 minutes. On est obligé de précuire certaines choses à l’avance, de manière à ce que ça aille très rapidement ».

Dans ces lives, Serge aime « donner des conseils, des trucs et astuces, d’imaginer des concepts un petit peu nouveaux, plus proches de la terre, plus proche de la nature ». Il avait prévu ses lives pour les jours de confinement, mais il a décidé de prolonger son programme pour l’après-confinement. Il fera deux lives par semaine « sur des produits du terroir, sur des produits du moment, avec des préparations qui sont entre le Maroc et la France ». Donc, c’est sur Facebook, c’est Obleumogador Essaouira.

Durant cette période, Serge a eu l’occasion de tester la solidarité de ses voisins marocains. « J’ai été étonné, bon pas tellement étonné parce que le Maroc c’est comme ça, les voisins m’interdisaient de sortir parce que j’ai 67 ans et faisaient mes courses à ma place, tout le monde me demandait : est-ce que tu as besoin de quelque chose ? Voilà, c’est le Maroc, c’est quelque chose d’extraordinaire, et j’espère bientôt vous recevoir lors de vos prochaines vacances au Maroc, à Essaouira », dit-il.

Tags : Maroc, pandémie, coronavirus, covid19, confinement, Essaouira,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :