Le Conseil de Sécurité reporte la décision sur le Sahara à cause d’un désaccord sur la surveillance des droits de l’Homme

Le désaccord continue entre les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la prochaine résolution relative au conflit du Sahara marocain. Le vote a été reporté à mardi prochain en vue de trouver une formule sur la nature du mécanisme de surveillance des droits de l’Homme, puisque de nombreux pays penchent vers une telle surveillance.
L’agence de presse internationale Reuters a publié le contenu de la prochaine résolution en indiquant le point de désaccord. Les Etats-Unis propose dans le projet de résolution qu’elle a rédigée d’inciter le Maroc et le Front Polisario à respecter les droits Humains en leur demandant de coopérer avec l’ONU pour mettre en place des mécanismes indépendants de surveillance du respect de ces droits dans le Sahara et dans les camps de Tindouf .
Le désaccord vient du fait que certains pays veulent le maintien du statu quo actuel, avec un contrôle symbolique des droits de l’Homme, mais sans changement des prérogatives de la MINURSO, alors que d’autres souhaitent que les forces de la MINURSO contrôlent ces droits de l’Homme.
Parmi les pays qui tiennent à cette surveillance on trouve la Grande Bretagne, la Corée du Sud, l’Australie, le Nigeria et le Chili, alors que d’autres pays comme la France, la Jordanie et le Maroc, qui est également membre du Conseil, veulent le statu quo.
Ces évolutions montrent à quel point la question des droits de l’homme est centrale dans la prochaine résolution du Conseil de Sécurité.
Le rapport du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a appelé le Conseil à adopter un mécanisme indépendant pour surveiller les droits humains, ce qui a été rejeté par le Maroc. Le roi Mohammed VI a signifié ce refus à Ban Ki-moon par téléphone et ensuite par lettre.
Pendant ce temps, le ministère marocain des Affaires étrangères garde le silence absolu, car il ne fournit pas aucune données ni sur les discussions en cours au Conseil de Sécurité, ni sur les dates de ses réunions.
http://alifpost.com/%D9%85%D8%B3%D8%AA%D8%AC%D8%AF%D8%A7%D8%AA/le-conseil-de-securite-reporte-la-decision-sur-le-sahara-a-cause-dun-desaccord-sur-la-surveillance-des-droits-de-lhomme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *