Le Makhzen fait dans son froc

Rien que 8 jours nous séparent de l’échéance qui fait trembler le Maroc : le 27 octobre, le rendez du Sahara Occidental avec les débats au Conseil de Sécurité.
Le Maroc n’a pas encore perdu l’espoir. La fameuse ligne téléphonique magique du roi Mohammed VI semble désactivée cette fois-ci. Ou bien, le roi s’attend qu’elle s’active dans le sens inverse. Il rêve d’un appel du SG de l’ONU, Ban Ki-moon, lui disant « Majesté, nous avons décidé de répondre favorablement à votre demande. La MINURSO ne sera pas chargée de surveiller le respect des droits de l’homme au Sahara Occidental. Je ne demanderai pas au Conseil de Sécurité de passer au Chapitre VII et le mot autodétermination sera effacé de la prochaine résolution. Maintenant, veuillez recevoir mon représentant personnel pour le Sahara Occidental. Il va s’arranger pour que le Conseil de Sécurité impose votre plan d’autonomie ».
Dans ce but, le Maroc multiplie les menaces. Des fois, le terrorisme. Des fois les menaces d’un nouveau 11-M en Espagne. Et des fois, la menace d’une guerre contre l’Algérie.
Le Makhnez dirigé par le grand khanez ne sait plus à quel saint se vouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *