Le Maroc en guerre avec l’ONU

Le Conseil de Sécurité de l’ONU s’apprête à discuter, demain 27 octobre, de la question du Sahara Occidental.
A la demande du Secrétaire Général, le Conseil se réunit pour analyser les progrès enregistrés dans le travail de l’Envoyé Personnel de Ban Ki-moon pour le Sahara Occidental, Christopher Ross.
Ce débat arrive à un moment où le Maroc est en guerre avec l’ONU. Une réalité corroborée par les documents révélés par ce qui ressemble à un Wikileaks marocain.
En effet, selon différentes notes interchangées entre le représentant permanent du Maroc à l’ONU et son adjoint et leur centrale à Rabat, le Maroc proteste contre la considération du Sahara Occidental comme « territoire non-autonome », la référence aux ressources naturelles, les droits de l’Homme, l’échéance d’Avril 2015 pour « examiner complètement » le cadre des négociations, ainsi que la nomination de Mme Kim Bolduc en tant que Représentante Spéciale et Chef de la MINURSO.
La situation de tension entre le Maroc et l’ONU est décrite dans une note envoyée le 14 août 2014 par Abderrazzak Laassel, représentant permanent adjoint, comme un « état de nervosité atteint par le Secrétariat de l’ONU qui ne sait plus comment expliquer l’absence de réponse du Maroc à ses demandes répétées, aussi bien pour la visite de Christopher Ross dans la Région que pour l’entretien avec Madame Kim Bolduc ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *