Le Maroc est une menace pour la cause palestinienne

Par sa lettre explicative, le diplomate marocain en poste aux Etats-Unis dévoile ainsi au grand jour le vrai visage de la monarchie marocaine qui est à la solde du lobby juif qu’elle sert en contrepartie de l’usage de son influence auprès des Etats-Unis pour défendre sa position par rapport au dossier du Sahara Occidental.


Une lettre en notre possession démontre davantage les liens très étroits qu’entretient la monarchie marocaine avec le lobby sioniste.

Il s’agit d’une missive adressée par Mme Marilyn Diamond au roi Mohammed VI, que l’ambassadeur du Maroc à Washington a transmis à ses supérieurs à Rabat au début de l’année en cours.
Dans cette lettre, que nous publions intégralement dans la rubrique Documents, Mme Marilyn Diamond, consul honoraire du royaume du Maroc à Chicago, a demandé une audience au souverain pour la délégation des Fédérations juives de l’Amérique du Nord (JFNA), à l’occasion d’une visite effectuée au Maroc du 25 avril au 4 mai 2014. Il s’agit là du plus vaste réseau du lobby sioniste dans le monde, qui compte 153 organisations juives et 300 représentations communautaires juives très actives en faveur de l’Etat sioniste d’Israël.
Les rédacteurs de cette lettre ont clairement exprimé la sympathie qu’ils ont pour le Maroc et sa monarchie. «Les dirigeants de JFNA ont choisi le Maroc eu égard à l’estime dont il jouit en tant qu’initiateur et promoteur de la paix entre Palestiniens et Israéliens», a expliqué l’ambassadeur marocain Rachad Bouhlal, lequel n’a pas hésité à mettre en valeur les relations très intimes entre le Maroc et le lobby sioniste. «Premier de son genre, ce voyage de la délégation de la JFNA, qui sera composée de dirigeants appartenant au milieu des affaires et à la société civile, aura pour objectif de renforcer les liens étroits qui existent déjà avec cette organisation dont les dirigeants n’ont pas manqué, chaque fois qu’ils sont sollicités, de défendre les causes et les intérêts suprêmes de notre pays (le Maroc) en faisant usage de l’influence considérable qu’ils exercent auprès des décideurs politiques et faiseurs d’opinion américains», conclut l’ambassadeur du marocain à Washington.
Par sa lettre explicative, le diplomate marocain en poste aux Etats-Unis dévoile ainsi au grand jour le vrai visage de la monarchie marocaine qui est à la solde du lobby juif qu’elle sert en contrepartie de l’usage de son influence auprès des Etats-Unis pour défendre sa position par rapport au dossier du Sahara Occidental. Ce que nous avons déjà écrit sur les relations étroites entre le lobby sioniste et les dirigeants marocains vient ainsi d’être confirmé par leur propre ambassadeur à Washington. Il est à souligner, aussi, que la JFNA apporte une aide considérable à l’Etat d’Israël qui tue quotidiennement des Palestiniens. Sous le couvert d’«aides humanitaires urgentes aux enfants israéliens meurtris par la guerre déclarée par le Hamas palestinien», la JFNA, comme la CJA de Montréal, finance la guerre d’extermination que mène l’Etat israélien en Palestine.
Le comble dans cette «relation étroite» avec le lobby sioniste, c’est que le Maroc préside le Comité d’Al-Qods, censé défendre les Palestiniens et faire barrage par tous les moyens aux projets d’extension des colonies israéliennes. On comprend mieux aujourd’hui pourquoi ce comité ne réagit pas aux agressions incessantes de l’Etat israélien contre la population de Ghaza. Le Maroc privilégie ainsi ses «liens étroits» avec les sionistes et tourne le dos à la Palestine. Pas étonnant d’un pays qui a colonisé le Sahara Occidental et qui refuse de se soumettre à la légalité internationale.
Rafik Meddour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *