Le Maroc et Millenium Challenge Corporation

I. 1er Compact du Millenium Challenge Corporation :

Le 1er Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC) a été signé le 31 août 2007, entre le Maroc et le MCC, sous la Présidence de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste.

Ce Compact a disposé d’une enveloppe financière de 697,5 MUSD, répartie sur cinq ans. L’objectif principal était de réduire la pauvreté à travers la croissance économique.

Les projets mis en œuvre ont concerné les domaines notamment de l’Arboriculture fruitière, la Pêche artisanale, l’Artisanat, la Formation professionnelle, les Services financiers et le Soutien à l’Entreprise. Les investissements réalisés dans ce cadre ont impacté de manière favorable un effectif important de la population.

Lors de la 1ère session du Dialogue Stratégique, tenue le 13 Septembre 2012 à Washington, le Maroc a fait part de son souhait de pouvoir bénéficier d’un second compact pour l’accompagner dans son processus de développement, face aux nouveaux défis auxquels il se trouvait confronté.

II. Eligibilité du Maroc pour un 2ème Compact

Le 19 décembre 2012, le Conseil des Directeur du MCC a annoncé l’éligibilité du Maroc pour un 2ème Compact, d’une part en raison des bonnes performances enregistrées conformément aux critères prévus dans le tableau de bord du MCC, mais aussi eu égard au bilan positif enregistré lors de la mise en œuvre du 1er Compact.

Cette éligibilité a été rendue possible suite à l’évaluation par le Conseil des Directeurs du MCC d’une vingtaine de critères, regroupés en trois catégories de politiques, à savoir «Gouverner avec justice», «Investir dans le peuple» et «Encourager la liberté économique».

Parmi les autres pays sélectionnés comme pays éligibles en 2012 pour élaborer des propositions pour un Compact MCC, figuraient le Liberia, le Niger, la Sierra Leone et la Tanzanie. Seuls le Maroc et la Tanzanie, parmi ceux qui ont disposé d’un 1er Compact, ont été sélectionnés éligibles pour un 2nd Compact.

Selon le Conseil du MCC, les pays sélectionnés éligibles pour un Compact seront en concurrence face à des ressources budgétaires limitées ; de ce fait ils doivent proposer, dans les meilleurs délais, des projets de qualité qui puissent détenir un potentiel significatif pour promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté.

III. Etat d’avancement de la mise en place du 2ème Compact:

Suite à l’éligibilité du Maroc, une équipe composée notamment de représentants des Ministères concernés, a été désignée par le Chef du Gouvernement pour travailler en coordination avec les responsables du MCC pour la mise en place d’un programme qui devrait faire l’objet du second compact.

La préparation des projets pour le 2ème Compact devrait s’étaler sur une durée de 27 mois, entre l’annonce de l’éligibilité et la date de signature du compact. Ce processus se décline en cinq étapes :

• l’analyse des contraintes à la croissance économique ;

• la définition des projets ;

• l’évaluation des projets ;

• la négociation avec le MCC des conditions d’exécution du Compact ;

• la préparation à l’exécution.

La fiche sur l’état d’avancement de la mise en place du 2ème compact est jointe en annexe.

IV. Proposition de coopération entre le Maroc et le Millenium Challenge Corporation pour développer des programmes MCC en Afrique

Proposition du Maroc :

Le Président du Conseil Economique, Social et Environnemental, s’est entretenu le 19 novembre 2013 à Washington avec M. Daniel Yohannes, Président Directeur Général du MCC, au sujet de la proposition de coopération du Maroc avec le MCC, en vue de soutenir les pays africains éligibles à mettre en place des programmes du MCC.

Dans ce contexte, Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a adressé cette proposition de coopération à M. Daniel Yohannes, PDG du MCC, en date du 31 mars 2014.

La volonté de mettre en place cette nouvelle forme de coopération se justifie notamment par :

• Les orientations de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI et du Président Obama, concernant l’importance accordée à la promotion du développement social et à la prospérité économique en Afrique (Communiqué Conjoint publié le 22 novembre 2013 suite à la Visite Royale à Washington).

• Le bilan positif enregistré par le Maroc lors de la mise en œuvre du 1er Compact MCC : les expériences techniques acquises par le Maroc en matière de procédures et processus opérationnels conformes aux standards du MCC, (marchés publics, budgétisation, mécanismes d’évaluation et de suivi) ; l’aptitude à développer un Compact complexe ; et une solide expertise technique et en matière de gestion.

• Les liens historiques, culturels et cultuels ainsi que la forte présence d’entreprises privées et publiques dans les pays africains concernés par le MCC, son expérience cumulée dans le développement de programmes en matière de politiques cohérentes et efficaces pour le développement humain, social, économique dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, du tourisme et du développement durable en Afrique.

Parmi les domaines identifiés par le Maroc pour des actions potentielles conjointes au profit des pays africains éligibles au 2ème Compact MCC figurent :

• Le soutien à la mise en place de nouveaux compacts en Afrique, en partageant avec le MCC sa connaissance et son expertise du Continent, y compris les réseaux développés par ses opérateurs publics et privés.

• Le soutien au MCC et aux pays bénéficiaires, durant toutes les étapes de développement du Compact, en commençant par la mise en place d’un programme du Compact, sa mise en œuvre, son suivi et son évaluation;

• Le déploiement de solutions de projets sur le terrain sur la base du savoir-faire et de l’expérience marocaine, en s’appuyant sur l’utilisation des réseaux maroco -africains ; sur les modèles et les leçons apprises notamment dans le développement et la mise en œuvre de politiques programmes et projets dans plusieurs domaines et secteurs; et le partenariat Public-Privé développé par le Maroc dans de cadre de divers projets en Afrique dans plusieurs secteurs.

• L’assistance technique, au bénéfice des équipes des pays concernés, en matière de développement des projets ; de renforcement des capacités nationales en matière de gestion et de mise en œuvre des projets ; et de suivi et d’évaluation par le MCC des programmes ou des projets.

Réaction du MCC :

Madame Sheila W. Herrling, Président Directeur Général par intérim, a fait part dans sa réponse à la correspondance de Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, du 14 mai 2014, de ce qui suit:

• le Millenium Challenge Corporation se réjouit de la proposition de coopération exprimée par le Maroc et a salué l’engagement du Royaume en faveur du développement du Continent africain.

• Une réunion à ce sujet s’est tenue, le 11 avril 2014, entre le Vice-Président des Opérations Compact au MCC avec le Président du Conseil Economique, Social et Environnemental et l’Ambassadeur de Sa Majesté Le Roi à Washington.

• Le dialogue sur la proposition marocaine et l’exploration de domaines éventuels de collaboration seront poursuivis par le MCC et la partie marocaine.

De son côté, M. Jonathan Bloom, Vise-Président Adjoint en charge des Opérations de Compact au MCC, a fait part lors de sa réunion avec l’Ambassadeur de Sa Majesté Le Roi à Washington, le 15 juillet 2014, de ce qui suit :

• Le MCC propose d’ores et déjà de coopérer avec notre pays au Niger et au Bénin respectivement dans les domaines de la gestion des ressources en eau et l’agroalimentaire, deux secteurs où notre pays a développé une expertise reconnue. Les deux pays ont déjà été informellement approchés à ce sujet.

• Le MCC consultera la Maison Blanche concernant la possibilité d’annoncer cette coopération triangulaire avec le Maroc, à l’occasion du Sommet USA-Afrique, prévu du 4 au 6 août 2014.

M. Jonathan Bloom a suggéré la signature d’un accord à ce sujet lors du Global Entrepreneurship Summit, prévu au Maroc les 20 et 21 novembre 2014. Il a émis le souhait que notre pays puisse identifier un point de contact au Maroc avec lequel les responsables du MCC pourraient discuter des détails de cette coopération triangulaire. Une lettre officielle à ce sujet sera adressée à Monsieur le Ministre par la Présidente du MCC incessamment.

Par ailleurs, il convient de noter qu’une une Table ronde sur le financement des infrastructures sera organisée par le MCC, le 3 août 2014 à Washington, en marge du Sommet US-Africa. A cet effet, une invitation a été adressée au Ministre de l’Economie et des Finances par Mme Dana Hyde, Présidente du MCC, pour prendre part aux travaux de cette rencontre.

Tags : Maroc, MCC, Millenium Challenge Corporation, Etats-Unis,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *