Les droits de l’Homme au centre d’un entretien entre Khadad et le Haut commissaire de l’ONU

La situation des droits de l’Homme au Sahara occidental a été au centre d’un entretien entre Mhamed Khadad, membre du secrétariat national du Front Polisario, et Zeid Raad Al Hussein, Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme à Genève. 
Les discussions ont porté sur la situation des droits de l’homme au Sahara occidental et l’action du Haut commissariat à cet égard, dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité et conformément au statut juridique du territoire non-autonome du Sahara occidental, a rapporté l’agence de presse sahraouie (SPS). 
Les visites de missions techniques du Haut commissariat dans les territoires occupés, «même importantes, ne peuvent constituer une surveillance permanente et crédible de la situation des droits de l’homme que seule la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), présente sur le terrain, peut assumer», a estimé M. Khadad, qui est le coordonateur du Front Polisario avec la Minurso. 
Il a appelé de ce fait, le Haut commissariat aux droits de l’homme à intervenir afin d’assurer l’ouverture du territoire aux observateurs étrangers et surtout, comme vient de le recommander le Parlement européen dans sa résolution du mois de décembre 2015, la libération immédiate des détenus politiques sahraouis dans les geôles marocaines, notamment ceux condamnés à la suite du soulèvement de Gdeim Izik. 
L’entretien s’est déroulé en pré- sence de la représentante du Front Polisario en Suisse, Mme Oumaima Abdessalam, a précisé SPS. Plusieurs ONG, dont Amnesty international et Human Rights Watch (HRW), ont signalé et dénoncé des violations flagrantes des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental, ainsi que des cas d’atteintes aux droits de prisonniers, tels que le recours à la torture et à d’autres méthodes illégales et inhumaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *