Les lâches du Makhzen tremblent

A Rabat, il semble que les responsables du Makhzen ne savent plus quoi faire face à l’arrivée prochaine de l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental, le diplomate américain Christopher Ross.
Pour la deuxième fois, le Maroc a échoué dans sa tentative de pousser M : Ross à la démission. La campagne médiatique menée contre lui est tombée à l’eau face à la fermeté de l’ONU.
Ban Ki-moon et son Envoyé Personnel ont décidé de ne pas céder au chantage marocain.
Le Maroc, acculé par la communauté internationale et sans arguments pour justifier sa négative à l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental, a sorti ses armes les plus létales : l’immigration et la menace terroriste. Depuis quelques jours, les côtes espagnoles ont vu l’arrivée de la plus grande vague d’immigrants subsahariens depuis 2006. De son côté, la clôture de la ville espagnole de Melilla est quotidiennement scénario de plusieurs tentatives de pénétration d’immigrés africains. Et pour conclure, la polica marocaine vient d’annoncer le démantèlement d’une cellule de recrutement de djihadistes pour le Syrie.
Les marocains sont tellement rêveurs qu’ils sont convaincus que le monde croit encore à leur sornettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *