Les médias et les services marocains distillent des rumeurs sur «le décès» de Boueflika

La presse et les services secrets marocains multiplient les manipulations médiatiques sur l’Algérie, n’hésitant pas à répandre de fausses informations, quitte à perdre la face ensuite devant leur public. C’est le cas de nombreux sites de propagande qui relaient depuis deux jours des rumeurs donnant le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, comme «cliniquement mort» et poussant l’outrecuidance jusqu’à raconter que les drapeaux en Algérie ont été mis en berne –citant des «sources locales» –, et que les forces de sécurité sont en état d’alerte et se sont déployées en force dans les rues de la capitale et des grandes villes, dans l’attente, disent ces médias, de l’annonce officielle du décès. 
Cette nouvelle campagne synchronisée cache mal l’intention de ses promoteurs de déstabiliser l’Algérie, en semant la zizanie par n’importe quel moyen. Ils n’en sont pas à leur première attaque. Sauf que la manière est trop caricaturale pour que les internautes algériens accordent le moindre crédit à ce type d’informations. 
D’ailleurs, beaucoup de ces lecteurs partageant des liens marocains tiennent à insérer des commentaires sarcastiques, rappelant toute la perfidie et l’insolence qui caractérisent ces médias à la solde du Makhzen à chaque fois qu’il s’agit de l’Algérie. 
Les services marocains ne se contentent pas de distiller des informations à caractère subversif contre le voisin de l’Est, mais mobilise toute une armée d’internautes pour tenter d’inonder les sites algériens de commentaires commandés et visant, parfois sournoisement ou sous couvert de citoyens algériens révoltés, à égratigner l’Algérie et ses institutions névralgiques et faire dans la promotion d’un royaume «exemplaire», «victime de l’ostracisme» de son voisin. C’est le cas d’Algeriepatriotique qui est submergé de commentaires insultants provenant d’internautes marocains, sans doute organisés dans un cadre semi-officiel, donc actionnés par le Makhzen secrètement, à chaque fois que le journal traite un sujet lié au Maroc, à ses scandales politiques et à la répression sanglante qui s’abat sur les militants indépendantistes sahraouis. 
Il faut savoir aussi que, dans la même logique de guerre, les Marocains ont plusieurs fois tenté, en vain, d’attaquer des sites algériens dont Algériepatriotique.
R. Mahmoudi
ALGERIEPATRIOTIQUE, 07/10/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *