Les services de renseignement du Makhzen ordonnent d’inonder de drogue l’Algérie

Un document confidentiel dont Echorouk détient une copie et qui est publié pour la première fois révèle que les services de renseignement marocains sont derrière une campagne organisée et secrète pour inonder de drogue l’Algérie. Ce document portant la «Référence 13/2135» est un courrier interne de la part de la «Direction de la surveillance du territoire» relevant du ministère de l’Intérieur. Il a été délivré le mercredi 13 mars 2013 et adressé à la Direction régionale de la surveillance du territoire.
Il est cité dans le document que le directeur régional de la direction à Oujda ordonne « la supervision de l’opération de coordination avec les forces de sécurité pour faciliter les opérations du trafic de la drogue en Algérie à travers les frontières est du Royaume ».
Au bas du document, les services de renseignement ont mis l’accent sur la nécessité d’envoyer des rapports détaillés concernant chaque opération. Signé par le responsable du département des correspondances, le document porte le cachet de la DST au Maroc.
Une preuve à l’appui
Les chiffres avancés par l’Algérie indiquaient toujours des quantités considérables de drogue qui rentrent au pays en provenance du voisin marocain. Il ne s’agit pas des quintaux mais des tonnes de millions de dollars. Les trafiquants ont même utilisé les armes et coopéré avec des organisations terroristes telles qu’Al-Qaïda.
Ce document intervient comme une preuve indiscutable pour confirmer les accusations lancées par les autorités algériennes à l’encontre du Maroc. La drogue est cultivée au Royaume de Mohamed VI comme il est admis par les différentes organisations internationales et onusiennes et elle est trafiquée en Algérie qui est devenue une région de transit.
Larbaoui : « Si on ouvre les frontières, que se passerait-il ? »
Des tonnes de drogue rentrent en Algérie chaque année en provenance du Maroc. Cela faisait l’objet des pourparlers entre l’ambassadeur de l’Algérie en Egypte et son représentant auprès de la Ligue Arabe, Nadir Larbaoui. Ce dernier a indiqué que des tonnes de drogue rentrent en Algérie bien que les frontières entre les deux pays soient fermées.
Les documents d’Echorouk secouent le Makhzen marocain
Depuis qu’Echorouk a publié des documents confidentiels concernant les services de renseignement marocains, le Makhzen a paniqué et les journaux et sites électroniques marocains commençaient à lancer des accusations à l’encontre d’Echorouk pour défendre les services de renseignement marocains.
60 tonnes de drogue marocaine saisies annuellement
La valeur des quantités de drogue marocaine saisies chaque année à la wilaya de Tlemcen est estimée à 60 tonnes. Dans ce cadre, le commandement général de la Gendarmerie nationale a annoncé que la valeur des quantités saisies a connu une baisse et ce grâce aux efforts des forces de sécurité aux frontières. 
En 2012, les forces de sécurité ont saisi 70 tonnes de drogue en comparaison à 60 tonnes en 2013. L’année dernière a connu la saisie de 46 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *