L’occupation marocaine entre les pressions de la communauté internationale et le combat des Sahraouis

Le président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a souligné samedi à Aousserd que l’occupation marocaine se retrouve entre les pressions de la communauté internationales et le combat du peuple sahraoui et son attachement à son droit à l’autodétermination.
«L’occupant marocain, qui a échoué aux plans militaire et diplomatique, vit actuellement entre les pressions de la communauté internationale en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et l’attachement grandissant des Sahraouis à ce droit», a indiqué le président Abdelaziz à l’ouverture des travaux du 2e congrès de l’Union des étudiants de Seguia El Hamra et Rio de Oro.
Il a estimé que la communauté internationale est plus que jamais consciente du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Le président Abdelaziz a mis en exergue la responsabilité qui incombe aux étudiants sahraouis pour atteindre cet objectif, les appelant à redoubler les efforts et à préserver le legs des martyrs. Qualifiant leur rôle de «primordial et de central dans la lutte armée», M. Abdelaziz a appelé les étudiants sahraouis à s’armer du savoir et à exploiter les technologies de l’information et de la communication, notamment les réseaux sociaux.
Il a présenté à l’occasion une rétrospective sur la création en 1975 de l’Union des étudiants de Seguia El Hamra et Rio de Oro et la tenue de son 1er congrès, marqué alors par un soulèvement populaire contre l’occupant espagnol, relevant que le présent congrès se tient dans des circonstances similaires, à savoir sous une occupation marocaine, faisant fi des décisions des Nations unies.Le président sahraoui a par ailleurs condamné l’agression israélienne contre les Palestiniens à Gaza, exprimant sa solidarité et son soutien à la cause du peuple palestinien «qui fait preuve d’une résistance exemplaire», a-t-il dit.
Les travaux du 2e congrès de l’Union des étudiants de Seguia El Hamra et Rio de Oro ont débuté samedi soir à Aousserd en présence de quelque 700 participants sous le slogan «le mouvement des étudiants sahraouis au service des objectifs nationaux».Lors de cette rencontre, qui intervient près de 40 ans après la tenue du premier congrès, les participants procèderont à l’élaboration du plan d’action pour les quatre années à venir et à l’élection du secrétaire général et des membres du bureau exécutif de l’Union.
http://www.dknews-dz.com/article/16750-sahara-occidental-ouverture-des-travaux-du-2e-congres-de-lunion-des-etudiants-de-seguia-el-hamra-et-rio-de-oro-loccupation-marocaine-entre-les-pressions-de-la-communaute-internationale-et-le-combat-des-sahraouis.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *