Maroc : Echec de la stratégie de la tension avec la Mauritanie

Le Maroc a essayé la stratégie de la tension et le chantage qu’il a largement réussi dans sa politique avec l’Union Européenne en vue de la contraindre à approuver la conclusion d’un accord agricole et de pêche incluyant le territoire non-autonome du Sahara Occidental.

Si Rabat a utilisé les armes du terrorisme et de la migration pour faire pression sur l’Europe, avec la Mauritanie il a instrumentalisé l’idéologie du parti Istiqlal dans le but d’agiter le spectre de la guerre avec ce pays poussant Hamid Chabat à raviver les revendications marocaines sur le territoire mauritanien. Le but marocain est d’amener la Muritanie à renconcer à sa politique de neutralité positive dans le conflit du Sahara Occidental.

Aujourd’hui, après avoir essuyé un échec retentissant dans sa stratégie de la peur avec Nouakchott, le Maroc utilise ce même parti pour apaiser ses relations avec la Mauritanie.

Dans ce contexte, Nizar Baraka, secrétaire général de l’Istiqlal, a participé dans le congrès du parti mauritanien au pouvoir UPR et remis au président Mohamed Ould Abdelaziz une lettre du roi Mohammed VI dont le contenu n’a pas été dévoilé.

%d blogueurs aiment cette page :