Maroc : Il se suicide parce qu’il n’avait pas de quoi vivre pendant la période de pandémie

Maroc : Il se suicide parce qu’il n’avait pas de quoi vivre pendant la période de pandémie

Un quinquagénaire habitant la ville d’El Jadida a mis fin à ses jours jeudi suite à la fermeture de son local de travail dans le cadre des mesures de confinement pour combattre l’expansion de la pandémie du coronavirus.

Selon des sources surplace, il s’est suicidé car il n’avait plus aucun moyen de subvenir aux besoin de sa famille pendant cette période difficile et a senti que les portes étaient fermées devant lui.

La même source a souligné que le défunt ne pouvait plus se permettre de fermer son atelier et  choisi de mourir plutôt que de tendre la main pour mendier.

Pour rappel, le défunt possédait un atelier de soudure, mais sa rentabilité était faible en raison du manque de clientèle. Il lui permettait de vivre au jour le jour. Sa catégorie de citoyens a été secoués par la pandémie et il n’a pas trouvé d’autre choix que le suicide en vue d’échapper à la dure réalité.

Des millions de marocains se trouvent dans la même situation, ce qui devrait interpeller les autorités marocaines pour qu’elles adoptent des mesures susceptibles d’empêcher la répétition de ces actes de désespoir.

Tags : Maroc, pandémie, coronavirus, suicide, chômage,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :