Maroc : La bourde du ministre du commerce Mohamed Abbou

Maroc : La bourde du ministre du commerce Mohamed Abbou

En parcourant la presse, le ministre marocain des affaires étrangères a appris que son pays vient de signer une convention avec l’Équateur dans le domaine de la promotion des exportations en présence du Ministre du commerce Mohamed Abbou qui affirme que nos deux pays « ont toujours entretenu des relations privilégiées en soulignant l’excellence des relations politiques entre le Maroc et l’Équateur ».

Or il convient de rappeler qu’au chapitre des relations bilatérales, l’’Equateur a reconnu la RASD le 14 novembre 1983 et a régulièrement voté en faveur des résolutions algériennes à la quatrième Commission de l’’Assemblée Générale des Nations Unies.

Les relations entre le Maroc et l’’Equateur se trouvent actuellement au point mort, ce, en raison de la position hostile que ce pays affiche ouvertement à l’égard de ce que les marocains considèrent « Cause Nationale », sachant que le Président équatorien a toujours apporté son soutien aux indépendantistes sahraouis, qui s’’est traduit par le renforcement des liens avec la RASD, notamment avec la signature, en juillet 2012, d’’un Mémorandum d’’entente sur des consultations politiques entre le Ministère des Relations Extérieures équatorien et l’État sahraoui proclamé en exile.

La position équatorienne d’’hostilité à l’égard du Maroc a d’’ailleurs été exprimée, à nouveau, au terme d’’un communiqué conjoint avec l’’Algérie, publié à l’’issue d’’une visite effectuée le 09 avril 2018, à Alger, par le Vice-ministre équatorien des Relations Extérieures et de l’Intégration Politique, M. Leonardo Arizaga, appelant à « l’’autodétermination du peuple du Sahara occidental» et à «l’élargissement du mandat de la MINURSO par la mise en place d’un mécanisme de protection des droits de l’Homme», en plus de la décision des autorités équatoriennes d’ouvrir prochainement une Ambassade à Alger.

De plus, selon une dépêche de SPS, l’agence de presse officielle du Front Polisario publiée le 07 août 2016, ce dernier vient d’ouvrir une ambassade à Quito, décision qui serait intervenue à l’’issue d’’une rencontre entre le Ministre équatorien des Relations Extérieures et de Mobilité Humaine, M. Ricardo Patiño et le ministre délégué de la RASD pour l’’Amérique latine, le dénommé Haj Ahmed, le 06 août 2016. La même dépêche signale que l’’Équateur soutient « la lutte pour l’auto-détermination et le respect des droits de l’homme du peuple sahraoui ».

Farida Loudaya, directrice du département d’Amérique Latine au MAE, a protesté contre le fait que les « départements ne prennent pas la peine en amont de s’informer sur l’état des relations bilatérales avec les autres pays pour leur permettre d’adapter leur actions et déclarations en conséquence».

Tags : Maroc, Amérique Latine, Equateur, diplomatie économique,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :