Maroc : Le combat de Lalla Salma

C’est un véritable combat que mène la Princesse Lalla Salma, épouse du Roi du Maroc, pour que soient engagées de vraies et efficaces politiques de lutte contre le cancer.

Deux activités majeures en attestent cette semaine.

La Princesse présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC) a d’abord présidé, ce 1er octobre à Rabat, la signature avec Mme Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), d’une convention cadre de partenariat entre le FNUAP et l’ALSC. Une convention qui fixe les domaines de collaboration entre les deux parties. La cérémonie qui s’est déroulée en présence de Yasmina Baddou, ministre de la Santé, a également été marquée par la signature d’un accord relatif à un projet de partenariat entre l’Association, le ministère de la santé et le FNUAP.

Ce projet de partenariat porte sur un programme d’intégration de la détection précoce et de la prise en charge des cancers du sein et du col de l’utérus dans le cadre de la santé reproductive.

D’une durée de trois ans (2010-2012), le programme qui concernera cinq régions du Royaume et touchera environ 3 millions de femmes, sera financé à hauteur de 600.000 dollars par l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, 600.000 dollars par le FNUAP et 1.200.000 dollars par le ministère de la Santé.

Ensuite, le 5 octobre, la Princesse Lalla Salma a assisté, à Fès, aux travaux de la 56ème session du Comité régional de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la Méditerranée orientale, qui se tient du 5 au 8 octobre dans la capitale spirituelle du Royaume, et appelé à la création d’un Fonds de Solidarité, dédié à la lutte contre le cancer dans la région de la Méditerranée orientale.

Lalla Salma qui est ambassadrice de Bonne Volonté de l’Organisation Mondiale de la Santé a relevé que la lutte contre le cancer ne tient pas encore la place centrale qui lui revient, dans les politiques publiques sanitaires des pays de la Méditerranée orientale ni même au niveau international, comme c’est le cas pour des épidémies d’apparition récente ayant suscité un intérêt sans précédent de la part des médias et des milieux sanitaires (NDLR : la grippe A H1N1).

Leroporter.com

Foire2fès, 12 oct 2009

Tags : Lalla Salma, Maroc, Mohammed VI, divorce, disparition, première dame, princesse, Lalla Meryeme, Lalla Khadija, Moulay El Hassan,  prince héritier, royaume chérifien,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :