Maroc : Les extravagances de la princesse «Lalla Meryem»

Spread the love

Un fax publié par le hacker Chris Coleman sur son compte Twitter révèle que la princesse Meryem El Alaoui, alias « Lalla Meryem », fille du défunt Hassan II et soeur du roi Mohamed VI, a ordonné en 2012 à l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations unies à Genève, Omar Hilale, de lui acheter « 40 flacons » d’un produit spécial pour bain de marque Henri Chenot.

C’est un certain Achraf Benyahia, « Directeur du Cabinet des Affaires Privées de Son Altesse Royale la princesse Lalla Meryem », qui a fait la commande ; et qui au passage a confondu l’ambassadeur du Maroc à Berne avec le représentant du Maroc auprès de l’office des Nations unies dont le siège se trouve à Genève, qui, de plus, s’appelle Omar Hilale (muté depuis à New York) et non Mohamed Hilal.

« Nous vous prions de bien vouloir donner vous (sic) instructions à vos services compétant (sic) afin de procéder à l’achat du produit suivant en faveur de Son Altesse Royale La Princesse Lalla Meryem… ».

C’est la première fois qu’on apprend qu’il existe à l’intérieur des ambassades marocaines des « services compétents » pour ce genre de labeur au bénéfice de la famille royale.

De même, aucune indication n’est donnée quant aux modalités de paiement ou de remboursement de la somme qu’a dû débourser l’ambassade pour acheter les parfums de « Lalla ».

On ne peut donc que s’étonner, respectueusement bien entendu, que l’ambassadeur du royaume du Maroc à Genève serve à faire du shopping pour princes et princesses au détriment de sa mission, qui est de défendre et de sauvegarder les intérêts de Tous les Marocains.

Le fax date de 2012, quelques mois seulement après la promulgation de la nouvelle Constitution marocaine de 2011 qui annonçait, selon le régime, une « nouvelle ère » qui ne semble pas concerner certains.

Et bain, dis donc, on n’a rien à dire. Bonne course Monsieur l’ambassadeur !

Demain, 02/12/2014

Tags : Maroc, Lalla Meryem, luxe, shopping, produits de beauté, dépenses extravagantes,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *