Maroc : maison close à ciel ouvert

La nouvelle est diffusée sur la chaîne tunisienne Nesma TV. Le présentateur rattrape un fou-rire lorsqu’il lance l’information.
Au Maroc, après 20 ans, le nombre d’enfants nés hors mariage a augmenté de 50%, selon les dernières statistiques. La société civile lance des signaux d’alerte rouge sur la question.
L’association a alerté sur le sujet de la prolifération des naissances hors mariage, 
Selon Aïcha Chenna, présidente de l’Association Solidarité Féminine, d’après l’enquête réalisée par l’Association Insaf (Equité), entre 2003 et 2009, plus de 500.000 enfants de moins de 7 ans sont nés hors de l’institution du mariage. Ils ont été engendrés par plus de 200.000 mères célibataires, 11,6% des enfants nés sont nés hors du mariage, les naissances journalières selon les chiffres blancs sont de l’ordre de 100 enfants.
L’association revendique la réalisation de tests paternels
La prolifération de ce phénomène est dûe à la prolifération de la prositution causeé par les inégalitésm fruits elles-mêmes, du système de pillage instauré par la monarchie marocaine.
Le roi Mohammed VI, dans le but de créer des sources de financements pour sa colonisation du Sahara Occidental a fait du Maroc une maison close à ciel ouvert.
Le Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole, a été envahie par le Maroc en 1975 en raison de ses nombreuses richesses naturelles, les phosphates et les poissones entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *