Maroc : Rapport de mission (sommet UA de Malabo, 20-27/2014)

3 juin 2014

Honneur porter votre attention que nous avons Monsieur Sitri et moi même en présence de l’Ambassadeur eu des entretiens approfondis avec les Ambassadeurs du Senegal et de la Cote d’Ivoire au sujet des préparatifs du Sommet de l’UA.

Ces entretiens ont permis de savoir que le projet de l’Ordre du Jour adopté par le Comité des Représentants Permanents ne comporte pas de point concernant la question du Sahara.

Malgré cela il n’y a aucune certitude qu’un Rapport distinct sur le Sahara prévu par la décision de Janvier 2013 ne soit présente par le Conseil Paix et Sécurité (CPS)qui est une instance a composition restreinte et dont le Commissaire est M. Chergui de nationalité algérienne et qui a succédé a Laamamra. C’est un risque toujours d’actualité .

De commun accord les contacts seront poursuivis notamment avec les représentants des pays amis membres du CPS pour s’informer sur ce point particulier. Les Ambassadeurs du Senegal et de la Cote d’Ivoire nous ont renouvelé leur détermination a contrer toutes les manœuvres tendant a instrumentaliser l’UA sur la question . L’Ambassadeur du Senegal m’a affirmé avoir attiré l’attention de Mme Zuma sur le risque pour elle de s’embarquer dans une croisade contre notre pays .

En outre un déjeuner de travail sera organisé a la Résidence du Senegal le Samedi auquel seront conviés un grand nombre d’Ambassadeurs des pays amis . Ce déjeuner sera déterminant pour la mobilisation des amis. M.Kadmiri qui a été retenu arrivera Jeudi.

Une délégation est également attendue pour demain.

Nous avons également rencontré la délégation du Ministère de l’Energie conduite par le Ministre Aamara venue dans le cadre du volet Énergie du Sommet USA-Afrique. Cette réunion se déroule sans accroc.

4 juin 2014

Le CPS pourrait être utilisé afin d’éviter un débat au sein du COREP puisqu’il fait rapport directement a la Conférence des Chefs d’Etat. En effet la matrice de la Décision de Janvier mentionne le CPS comme étant l’organe responsable de sa mise en oeuvre alors que la Décision mandate la Présidente de la Commission . Le recours a cette manœuvre de contournement pour escamoter le débat serait non conforme du point de vue procédural puisque la Décision stipule que le Rapport sur le Sahara doit être présente au Conseil Exécutif(et donc au COREP )par la Présidente de la Commission Cependant , l’UA n’étant pas spécialement connue pour son orthodoxie en matière de respect des procédures il n’est pas exclu que le CPS soit utilise pour atteindre les objectifs qui ne peuvent l’être autrement , c’est a dire en passant par le COREP ou le rapport de forces est assez favorable a notre pays.

La vigilance est absolument nécessaire pour faire échec a cette éventualité .

4 juin 2014

Honneur porter votre connaissance que nous avons Monsieur Sitri et moi même poursuivi notre travail d’investigation sur le CPS qui nous semble être le terrain favorable aux manœuvres adverses. La composition actuelle conforte cette analyse: sur les 15 pays membres 8 sont connus pour leur hostilité manifeste et active a notre pays(Algérie-Afrique du Sud-Nigeria-Tanzanie-Mozambique-Namibie-Ouganda-Éthiopie-) En face on ne peut compter que sur la Guinee-la Guinee Équatoriale -la Gambie -le Niger -le Burundi et le Tchad-le 15eme étant la Libye. De plus c’est l’Ouganda qui assure la présidence tournante pour le mois de Juin.

Tout concorde pour que ce soit ce terrain qui sera choisi par l’adversaire .

Une source très haut placée au sein du CPS dont nous avons pu s’assurer la collaboration nous a informé de ce qu’une délégation du CPS conduite par son patron (Chergui) se trouve a New York pour des consultations avec le Département des Affaires Politiques des N.U. Il serait utile que notre Ambassadeur a NY puisse s’informer de l’objet de cette visite et de voir si la question du Sahara a été évoquée .

Madame Zuma dans le cadre de la mise en oeuvre de la Décision de l’UA sur le Sahara a mandaté l’ex President du Mozambique M.Chissano en tant qu’envoye spécial auprès des P5 et de l’Espagne . L’Espagne maintiendrait sa position de refus de toute ingérence de l’UA dans le processus de règlement de la question du Sahara qui est du ressort exclusif du Conseil de Sécurité . Il serait souhaitable que nos ambassadeurs dans les capitales concernées puissent s’assurer que telle sera aussi la position de tous les interlocuteurs de Chissano.

06 juin 2014

Honneur porter votre connaissance qu’un diner en l’honneur des Ambassadeurs des pays africains représentant le noyau central des amis du Maroc a été organisé ce jour dans un restaurant de la ville. Étaient présents outre l’Ambassadeur Abdeljabar Brahim et les membres de la délégation marocaine , les ambassadeurs du Senegal,de Cote d’Ivoire, du Burkina Faso, du Benin et du Gabon , et les charges d’affaires du Niger, de la Guinee et de la Gambie. Les Ambassadeurs de ces derniers pays se trouvent a New York dans le cadre de la mission du CPS dont ils sont membres aux Nations Unies .

L’Ambassadeur Abdeljabar Brahim a été désigné pour présider le diner dans le but renforcer sa position auprès de ces collègues . Mission dont il s’est acquittée avec beaucoup de talent.

L’atmosphère était très cordiale et l’ambiance très détendue . Après avoir remercie les Ambassadeurs et Charges d’Affaires d’avoir répondu a l’invitation , notre délégation a souligné que notre pays les considère comme ses représentants et qu’il compte sur leur engagement pour la défense de sa juste cause et pour faire entendre la voix de la raison et de la justice et faire contrepoids aux manœuvres de ceux qui tendent a diviser les rangs de l’Afrique et a l’embarquer dans des querelles d’un autre temps.

Tous ont été anonymes pour remercier notre pays et Sa Majesté le Roi pour son engagement pour la prospérité et la paix en Afrique et ont fait part de leur détermination sans faille a contrer toutes les tentatives visant a réintroduire la question du Sahara dans l’agenda de l’organisation panafricaine. Ils ont souligné toute leur détermination a rester vigilants face aux manœuvres occultes des adversaires dont ils ont saisi les motivations .

Ils ont fait part de leur assurance et optimisme du fait que la question n’est pas inscrite a l’ordre du jour du Sommet et qu’il n’a pas encore été fait mention de la présentation du Rapport sur le Sahara pour le Sommet de Malabo. Ils n’ont cependant pas exclu que la question soit a nouveau évoquée au sein du CPS comme cela a été tenté l’année passée mais ils vont rester vigilants et prêts a rejeter toute tentative allant dans ce sens.

Tous ont apprécié que notre pays ait délégué une délégation de haut niveau pour maintenir le contact avec eux et ont été très reconnaissants pour cette marque d’estime et de confiance .

Demain un déjeuner plus élargi aura lieu a la résidence du Senegal qui a de sa propre initiative décidé d’y inviter le Kenya et le Ghana car a t il estime pour montrer que le Maroc n’exclut personne.

Certains ambassadeurs en aparté ont estimé qu’il est nécessaire que le Maroc soit représente a Malabo par une forte délégation pour continuer a marquer notre intérêt pour l’Afrique et aussi pour être en mesure de contrer toute tentative d’introduction de la question a la dernière minute devant les Chefs d’Etat. Le Senegal a cependant ajouté qu’étant membre du Comité de rédaction il sera aux aguets pour donner l’alerte a tout moment.

En conclusion nous proposons que MMS Taleb chef de division et ancien d´Addis ainsi que Farahat chef de division se rendent a Addis des Mardi prochain pour assister l’Ambassadeur dans le suivi des travaux du COREP qui débutent des le Lundi.

Il serait également souhaitable de prévoir qu’un émissaire se rende en Guinee Équatoriale pour rencontrer le Président Obiang et s’assurer de sa coopération pendant le Sommet.

L’optimisme reste de mise mais la vigilance est nécessaire pour faire face aux manœuvres adverses dans un terrain ou ils conservent l’initiative.

7 juin 2014

Honneur porter a votre connaissance que comme convenu l Amassadeur du Senegal a organise aujourd hui un dejeuner-debat auquel ont pris part les Ambassadeurs du Kenya (soeur du President) , du Ghana, de Cote d Ivoire , du Benin , de Mauritanie , de Guinee, du Gabon, du Burkina Faso, de Gambie, de Tunisie, du Niger et  de Centrafrique.

A cette occasion les membres de la delegation marocaine ont pris chacun la parole pour expliquer l ensemble des aspects de la question nationale et de repondre aux nombreuses interrogations des diplomates precites . Les eclaircissements apportes par la delegation marocaine ont porte essentiellement sur la responsabilite de l Algerie dans la persistence de ce differend , l evolution du dossier au niveau des Nations Unies (resolution 2152) , la situation des populations sequestrees  dans les camps de Tindouf au mepris du Droit International humanitaire , et surtout des efforts deployes par le Maroc pour parvenir a une solution politique definitive .

L’objectif principal de cet exercice consistait a demontrer le refus categorique du Maroc de toute ingerence de l Union Africaine dans le reglement de cette question et de sauvegarder le processus de negociation  mene , exclusivement par les Nations Unies sous la responsabilite du Conseil de Securite.

La presence des Ambassadeurs du Kenya et du Ghana, voulue par l Ambassadeur du Senegal a eu l effet escompte dans la mesure ou ils ont affirme que ce debat leur a permis de saisir les enjeux de la question et  de comprendre certains aspects qu ils ignoraient.

Tous ont promis d oeuvrer pour que cette question ne soit pas reintroduite dans l Agenda de l Union Africaine .

Les Ambassadeurs presents se sont felicities du role de Sa Majeste le Roi en Afrique et de l impact tres positif  que les dernieres visites Royales ont eu aupres des opinions publiques africaines .

Ils ont egalement exprime leur satisfaction de l initiative de la visite de la delegation  et ont tous fait part de leur souhait de disposer de façon reguliere de documents et d informations sur la question du Sahara afin de mieux defendre la position de notre pays au sein des instances de l’UA.

Cet exercice nous a permis de tirer les enseignements suivants :

1- L Ambassadeur du Senegal , leader du camp des amis du Maroc, a ete conforte dans cette position aux yeux de ses collegues.

2-La presence de la delegation marocaine a ete hautement appreciee par tous . Le groupe des amis s est senti valorise et renforce . Les autres interlocuteurs ont saisi l importance que le Maroc accorde a son Continent d’appartenance

3-Cet exercice a permis de relever le deficit en matiere de communication qui handicape l action du Maroc en Afrique ce qui necessite qu un effort substantiel soit fait dans ce domaine

Il serait souhaitable d envisager dans un proche avenir d inviter un groupe d Ambassadeurs en poste a Addis Abeba a effectuer une visite au Maroc y compris dans les provinces du Sud pour se rendre compte de la realite sur le terrain et de demystifier la propagande des adversaires de l integrite territoriale de notre pays.

En conclusion on peut affirmer que cette visite a atteint ses objectifs a savoir mobiliser et sensibiliser le plus grand nombre possible des Ambassadeurs Representants Permanents pour que la question du Sahara ne soit pas recuperee au sein de l UA par les adversaires du Maroc ,et pour mieux defendre les positions et les imterets de notre pays au sein de cette organisation notamment a l occasion du Sommet de Malabo

Haute consideration

TAGMA – KADMIRI -SITRI

18 juin 2014

Honneur porter votre connaissance qu’en prévision du Sommet de l’Union Africaine la situation se présente comme suit :

-Le travail de lobbying  qui a été effectué tant à Addis Abeba qu’à Rabat auprès des ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité et de l’Espagne a donné ses fruits .

– La question du Sahara ne figure pas à l’Ordre du Jour du Sommet

-Le Rapport sur la question du Sahara a été différé à plus tard (Janvier 2015)

-Le Conseil de la Paix et de la Sécurité de l’UA (CPS) aborde la question et reprend comme on pouvait s’y attendre les points du dernier rapport du SG des NU qui sont favorables aux thèses de l’autre partie

-Le CPS dans son rapport essaie d’introduire la question du Sahara comme une question de décolonisation et de façon pernicieuse essaie de faire valider par les Chefs d’État les initiatives de Madame Zuma tendant à interférer dans le processus de règlement .

Malgré qu’il n y a pas de risque de voir le Sommet traiter de la question il serait souhaitable de maintenir la pression et les contacts avec les pays amis .

Sur un plan pratique il est recommandé de réduire la voilure de la délégation et la limiter au strict minimum .

Des questions intéressant hautement notre pays seront également abordées au cours ou en marge du Sommet :

-Partenariats USA/Afrique

-Désignation du futur Secrétaire Général de l’OIF

-Situation au MALI et dans le SAHEL

-Situation dans le Nord du Nigeria

Au plan bilatéral le Gouvernement Equato Guinéen ne cesse de faire des relances concernant la visite de Monsieur le Ministre pour la tenue de la Commission Mixte

– D’autres dossiers sont en instance : Partenariat dans le Transport Aérien , Partenariat dans le domaine portuaire, Projet de Visite Privée du Président de la République

Conformément à vos instructions je me rendrai à Malabo dès le 19 Juin pour maintenir le contact avec les pays amis et pour veiller à ce qu’il n y ait pas de surprise de dernière minute

24juin 2014

Comme annonce précédemment les travaux tant du COREP que du Conseil Exécutif n’ont apporté aucun changement par rapport a ce qui a été adopté a Addis au niveau du COREP et du CPS concernant la question nationale.

Nos amis confirment que les dispositions relatives a ce sujet tels qu’elles ont été adoptées n’ont pas été modifiées ici a Malabo.

Au cours des débats du Conseil Exécutif relatifs a l’Agenda 2063 de l’UA la Tanzanie seule est intervenue pour dire que la question du Sahara devrait être solutionnée et que des efforts devraient être faits dans ce sens. Cette déclaration n’a pas suscité de débats .

Le Rapport du CPS sera adopté demain pour être soumis aux Chefs d’Etat . Il n’y aura pas de changement dans le contenu déjà adopté a Addis. Le CPS commémore ses dix ans et tiendra a cette occasion une session élargie et ouverte aux États non membres. On ne s’attend pas a ce qu’il y ait de décision spécifique sur la question du Sahara.

En marge du Sommet la CEEAC tiendra une réunion sur la Centrafrique. La Présidente intérimaire de RCA a effectué une visite de travail en Guinee Équatoriale a la veille du Sommet mais n’a pas été invitée a prendre part a cette réunion .

Des consultations intenses ont lieu aussi au sujet du Mali .

L’Egypte a fait son retour au sein de l’UA et le Président Sissi effectuera demain sa 1ère sortie a l’étranger en tant que Chef d’Etat élu .

Une réunion du NEPAD aura également lieu sous la présidence du Senegal.

Plusieurs Chefs d’Etat sont attendus: Afrique du Sud-Gabon-Senegal-Niger-Cameroun-Tchad-Égypte.

Cette expérience démontre le bien fondé de la mission de préparation entreprise il y a deux semaines en amont au niveau de Addis Abeba.

C’est au niveau du siège et de façon permanente que les efforts devraient être poursuivis.

26 juin 2014

Conformément au plan d’action et a la feuille de route découlant de la stratégie pour s’opposer aux manœuvres de l’UA d’interférer et de s’impliquer dans le processus onusien de règlement de la  » question du Sahara » ,nous nous sommes rendus M.Kadmiri et moi même a Malabo des le 19 courant afin de suivre les travaux du 23eme sommet de l UA (20-27juin2014).

L’objectif étant d’assurer le suivi du travail déjà initie par la même délégation à Addis Abeba,une quinzaine de jours auparavant.

En effet,grâce à l’appui du noyau dur de nos amis (les RP des pays amis accrédités auprès de l’UA) avec le Sénégal comme chef de file et grâce a notre présence effective au sein du centre de conférences , les résultats suivants ont été atteints:

-Les dispositions contenues dans le « rapport du conseil de paix et de sécurité sur le Sahara « élaboré et adopté à Addis Abeba n’ont pas été amendées a Malabo

– Le Sommet n’a pas été saisi d’une décision spécifique sur le Sahara

-la Commission de l’UA n’a pas reçu de mandat pour interférer dans le processus onusien de règlement de la question du Sahara ,

-Le Rapport de la présidente de la commission de l’UA sur le Sahara a été reporte au prochain Sommet.

Néanmoins ,a l’instigation de la présidence ougandaise du CPS ,le qualificatif « illégales  » a été ajoute a l’expression « l’exploitation des ressources naturelles » dans le texte qui a été soumis aux chefs d États .

Ce préjudice est le résultat de la présence majoritaire de nos adversaires au sein du CPS , lesquels sont : l’Ouganda , l’Algérie ,l’Afrique du sud , la Tanzanie, le Mozambique, la Namibie contre seulement la présence du Niger ….

Des démarches seront entreprises auprès des délégations amies pour tenter de rejeter cet ajout.

Il est a souligner, que bien que la question du Sahara n’ait pas figure, officiellement ,dans l’ordre du jour du sommet , la Tanzanie dans son intervention lors de l’examen du point relatif a l’Agenda 2063, a évoqué la question comme étant « une affaire de décolonisation a laquelle il faudrait trouver une solution sans délai. »

Par ailleurs , des contacts ont été principalement entrepris ,au sein de l’enceinte du palais abritant le sommet de l UA ,avec les Ministres et les membres des délégations des pays suivants : le Sénégal,le Niger ,le Kenya,la Gambie ,la Mauritanie et surtout avec le chef du cabinet Mme Zuma, le burkinabé Jean Baptiste Natama.

Ce dernier nous a été d un grand apport notamment en nous remettant a l’avance toute la documentation afférente aux travaux du sommet .

Aussi peut il être avance que la mission a atteint ses objectifs .

Néanmoins des efforts accrus doivent être entrepris par la consolidation des relations et des rapports avec les pays traditionnellement amis et par une ouverture sur ceux de l’Afrique australe ,qui constituent la base des soutiens des adversaires de l’intégrité territoriale de notre pays.

Haute considération

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Front Polisario, Union Africaine, UA, Sommet de Malabo,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *