Maroc : Salaheddine Mezouar menace l’Algérie dans des déclarations provocantes

Le chef de la diplomatie marocaine menace l’Algérie dans des déclarations provocantes

Le Maroc n’a pas encore réussi à mettre fin à la fuite des documents confidentiels des affaires étrangères et des renseignements marocains qui remontent à trois mois. Le ministre marocain des AE Salaheddine Mezouar a accusé, pour la première fois, l’Algérie d’être à l’origine de cette fuite.

Devant les sénateurs, le ministre marocain a confirmé l’engagement de son pays à poursuivre une diplomatie offensive contre l’Algérie. Comme d’habitude, il a prétendu que le Maroc présentera, tout au long de l’année 2015, suffisamment de preuves attestant de l’implication de l’Algérie dans le conflit sur le Sahara Occidental.

Il a accusé les services de renseignements algériens d’être derrière la fuite des documents confidentiels.

Par ailleurs, les autorités marocaines ont fait pression sur quelques sites de téléchargements des fichiers pour enlever le dossier du ministère durant 2014 et 2015 ainsi que les données de tous le personnel des AE.

La fuite avait commencé le mois d’octobre d’une manière permanente avec une moyenne de six documents par jour et des fois plus.

Quelques documents revêtent un caractère sensible à l’instar des données personnelles du personnel des AE. Le programme du ministère 2014-2015 a, également, été publié.

Officiellement, le Maroc garde toujours le silence pour éviter un bruit médiatique. Cependant, des déclarations dont faites confirmant les préoccupation des autorités quant à cette fuite.

Source, 12 déc 2014

Tags : Maroc, Algérie, Marocleaks, chris coleman, hacker, Salaheddine Mezouar, DRS, services secrets,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *