Maroc, un pays dirigé par un roi minable

La decisión de l’Union Africaine de participer activement dans la recherche d’une solution au conflit du Sahara Occidental en tant que dernière colonie en Afrique a provoqué des délires au sein des gouvernants de Rabat qui essaient par tous les moyens d’affirmer leur occupation de ce territoire par la répression et l’assassinat.
Rabat semble vouloir limiter la question au seul ressort des Nations Unies par crainte de voir l’UA multiplier les initiatives au momento où le Conseil de Sécurité a décidé de faire de l’année 2015 une année décisive pour la résolution d’un conflit qui dure depuis 39 ans en raison de l’évolution de la situations au niveau international et regional.
Le Maroc, isolé, recoure à la mauvaise habitude de s’en prendre à l’Algérie pour justifier au peuple marocain l’échec de ses dirigeants dans leur tentative de contourner la légalité internationale. Se tourner vers l’Algérie au moment où une délégation officielle marocaine participa aux négociations avec le Front Polisario, en tant que seule partie béligérante contre le Maroc.
Le ministre des affaires étrangères marocain a qualifié la position algérienne de “minable”, c’est une grosserie caractéristique d’un pays dirigé par un roi minable, un gouvernement plus minable encoré et un peuple paumé.
Face à la défaite dans la question du Sahara Occidental, les voilà en train de marchander avec la dignité des marocains. Ils proposent de localiser les prisonniers marocains qui se trouvent dans les prisons européennes. Plus minable, tu meurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *