Mohamed Mediouri a été agressé vendredi 17 mai à Marrakech. Alors que son chauffeur a été tabassé par un groupe de 7 personnes dont au moins 1 était armé, l’ancien chef de la sécurité personnel de Hassan II s’en est sorti indemne.

Tous les commentaires sont unanimes : il s’agir d’opération qui visait à le dissuader de se rendre au Maroc, où il n’est pas apprécié par le pouvoir, le roi Mohammed VI en premier qui n’a pas apprécié d’être contrarié lorsque Mediouri a décidé d’émigrer à Paris avec Lalla Latifa, la mère du souverain marocain, où ils vivent ensemble depuis leur marié célébré en catimini et sans la présence du roi. Mohamed Mediouri et Lalla Latifa, partagent leur temps entre leurs deux appartements de la rue de Berry à Paris et du boulevard Maurice Barrès à Neuilly. On les voit parfois rue Winston à la Résidence royale.

Le jour où Mohammed VI a appris que Mediouri fréquentait sa mère il l’a immediatement viré. Son limogeage était accompagné d’un communique laconique : « Médiouri est déchargé de ses fonctions de directeur de la Sécurité royale ». C’était au printemps 2000.

Pour les auteurs français du livre « Le roi prédateur », « à l’instar de Basri, il s’était intéressé de trop près aux fréquentations du prince héritier et, fait aggravant pour lui, avait convolé avec la mère de Mohammed VI, et donc l’ancienne épouse d’Hassan II, Latifa ».

Depuis le départ de Mediouri du Palais, l’option de recruter des champions en arts martiaux avait été abandonnée par les services. Mediouri était un champion en arts martiaux et président de la Fédération royale Marocaine de Tækwondo. D’ailleurs, il est très apprécié au sein de la Fédération Royale d’Athlétisme dont les champions nationaux et internationaux avaient demandé à Hassan II son retour pour présider la fédération.

D’après une informations largement partagée dans les réseaux sociaux et attribué au journal Le Monde, « La mère de Mohamed VI (Lalla Latifa) était bien souvent confinée au harem avec des dizaines d´autres concubines du roi. Elle ne lui jamais était permis d´avoir des rapports intimes avec ses propres enfants qui étaient confiés, surtout, à des éducateurs juifs. Par contre, elle a eu – avec le consentement secret de son mari – une longue liaison sexuelle avec le policier Mohamed Mediouri qui est, en fait, le vrai père biologique de l´actuel roi du Maroc Mohamed VI. C’est-à-dire que Hassan II était un cocu consentant ».

Après l’incident de Marrakech, Mediouri a voulu mettre son beau-fils devant le fait accompli. Il déposé plainte auprès des services de sécurité en vue de mettre son beau-fils devant le fait accompli.

Tags : Maroc, Mohammed VI, Mohamed Mediouri, Hassan II, Lalla Latifa,

%d blogueurs aiment cette page :