Mauritanie : Décès de l’artisan de la paix avec les sahraouis

L’ancien Président mauritanien Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Louli est décédé samedi 16 mars à l’âge de 76 ans suite à une maladie survenue.

Le président Mohamed Ould Abdelaziz a assisté à la prière funèbre sur la dépouille mortelle de celui qui a eu le courage de sortir la Mauritanie du guepier de la guerre du Sahara Occidental.

Ould Ahmed Louli est arrivé au pouvoir suite à un putsch contre le gouvernement du premier président militaire de la Mauritanie, le colonel Moustapha Ould Mohamed Saleck qui avait renversé le régime de Mokhtar Ould Daddah dont l’erreur fatale a été de suivre la politique expansionniste du roi du Maroc, Hassan II.

Ould Mohamed Saleck avait signé un cessez-le-feu avec le Front Polisario mais n’avait pas honoré son engagement de quitter les territoires du Sahara Occidental que la Mauritanie occupait depuis la signature des Accords de Madrid du 14 novembre 1975.

Face aux tergiversations du nouveau pouvoir mauritanien, le Front Polisario a mené l’attaque de Tichla le 12 juillet 1979. Le 5 août 1979, le président Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Louli signait le traité de paix à Alger et proceda au retrait de ses troupes de la région de Rio de Oro (Dakhla) qui fut immédiatement envahie par l’armée marocaine.

Ould Ahmed Louli restera dans les mémoires des sahraouis comme l’homme qui a réussi à restaurer les liens d’amitié et fraternité qui unissent deux peuples qui partagent la même culture et la même histoire.

Tags : Mauritanie, Sahara Occidental, Front Polisario, Dakhla, Rio de Oro, Tiris El Gharbia, Mohamed Mahmoud Ould Ahmed Louli, Mokhtar Ould Daddah,

%d blogueurs aiment cette page :