Nouvelle stratégie de partenariat entre la Corée du Sud et les pays émergents du monde

Nouvelle stratégie de partenariat entre la Corée du Sud et les pays émergents du monde

La Ministre coréenne des affaires étrangères, Kang Kyung-wha, a indiqué lundi que le Gouvernement sud-coréen déploiera plus d’efforts pour renforcer la coopération économique avec de nouveaux pays émergents ayant une grande valeur stratégique comme les pays producteurs de pétrole.

Mme Kyung-wha a dévoilé que les futurs pays partenaires clés capables de réaliser efficacement les objectifs de coopération économique avec son pays seront sélectionnés en tenant compte de leur potentiel de croissance et des répercussions de la coopération sur la région concernée avant de mettre en œuvre des mesures adaptées à ces pays.

Selon l’agence officielle d’information, la région MENA sera prioritaire
dans cette nouvelle vision gouvernementale qui permet de réaliser des objectifs stratégiques comme l’approvisionnement stable en énergie et l’accroissement de nouvelles opportunités en s’appuyant sur des projets de reconstruction dans cette région. Des pays du Conseil de Coopération du Golfe, dont les Emirats Arabes Unis, le Koweït, le Qatar et des pays en pleine reconstruction économique comme l’Egypte, l’Irak et la Libye, sont à l’étude. S’agissant de l’Afrique, Yonhap a rapporté que la Corée du Sud continuera à
renforcer ses partenariats avec l’Algérie, l’Ethiopie et le Mozambique.

Ladite agence a fait remarquer qu’en outre, Séoul procédera au renforcement de sa présence sur les marchés de l’Asie du Sud-est, en particulier avec l’Indonésie et le Vietnam avec lesquels la Corée du Sud envisage de signer des accords de libre-échange, ainsi que la Birmanie qui est engagée dans un processus de réforme et d’ouverture. Cette présence sera renforcée également en Ouzbékistan et au Kazakhstan, en Asie centrale.

En Amérique latine, le Brésil et le Costa Rica, où se présente une grande
demande sur des projets de construction d’infrastructures, sont évoqués pour les opportunités qu’ils offrent en matière de construction et d’infrastructure.

Enfin, un haut responsable du Département de la Stratégie et des Finances a
estimé que «dans un contexte de poursuite de la faible croissance économique dans le monde, le Gouvernement sud-coréen ressent la nécessité d’agir de manière active», soulignant que la commission des ministres chargée de l’économie «examinera les résultats de la coopération avec de nouveaux pays prometteurs pour mettre en œuvre des mesures efficaces».

Tags : Corée du Noord, partenariat, pays émergents, pétrole,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :