Pour les sionistes, le Sahara Occidental est un exemple évident d’«occupation »

A l’occasion de la visite de travail d’Abbas Zaki, membre du Comité Central du Fatah suivie de la visite du ministre palestinien des Affaires étrangères Ryad El Maliki au Maroc et les déclarations de ce dernier sur un présumé soutien de la Palestine aux revendications marocaines sur le Sahara Occidental, un site sioniste  dénonce l’hypocrisie des palestiniens et signale que « l’alignement des palestiniens avec les occupants et les colons du Sahara Occidental montre que lorsqu’ils disent que leurs revendications sont conformes à la loi (et qu’ils soutiennent les peuples sous occupation) est une plaisanterie ».
Se basant sur des publications de la presse marocaine, le site rappelle que El Maliki a affirmé que son gouvernement soutient « une solutions du conflit dans le cadre de la souveraineté du Maroc et qu’il n’y a pas lieu de faire une quelconque comparaison entre la cause palestinienne et l’affaire du Sahara marocain. Nous luttons contre l’occupation israélienne depuis 1948 et le Maroc lutte pour le parachèvement de son intégrité territoriale».
Le site signale que « l’occupation marocaine du Sahara occidental est un exemple évident de l’occupation que vous pouvez imaginer. En 1975, la Cour internationale de Justice a dicté que le Maroc et la Mauritanie n’ont aucun droit à revendiquer ce territoire et que les Sahraouis autochtones avaient le droit à l’autodétermination. Immédiatement après, le Maroc a pris plus de deux tiers du pays et la Mauritanie l’autre tiers. En 1978, la Mauritanie a conclu un accord de paix avec les Sahraouis et leur a donné leur tiers du territoire et le Maroc l’a aussi pris (bien qu’une partie du territoire est contrôlée par les Sahraouis.). Des centaines de milliers de colons marocains se sont déplacés vers le territoire sous la protection de l’armée, et ils sont, maintenant, plus nombreux que les habitants autochtones, 3 colons pour chaque sahraoui ».
« La majorité des pays considèrent l’annexion par le Maroc du Sahara occidental comme illégale », rappelle la meme source. 
A plusieurs reprises, des sites sionistes dénoncent la « politique de deux poids deux mesures de l’UE » vis-à-vis du traitement des produits agricoles provenant du Sahara Occidental occupé par le Maroc et les productions israéliennes de Cisjordanie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *