RDC : 30 morts après l’éboulement d’une mine d’or

– Les orpailleurs artisanaux étaient à 17 mètres de la surface lorsque la terre s’est effrontée.

AA / Kinshasa/ Pascal Mulegwa

Trente (30) orpailleurs artisanaux sont morts dans l’effondrement d’une mine d’or à Watsa dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris Anadolu, dimanche, de source officielle locale.

Le drame est survenu vendredi dans la carrière artisanale d’or de Ndiyo, chefferie Maminza dans le territoire de Watsa, relevant de la province du Haut-Uele, frontalière avec l ‘Ouganda.

Dimanche vers midi, « 30 corps des creuseurs ont été extraits des décombres », a déclaré à Anadolu, Dieudonné Apasa, ministre des Mines dans la province du Haut – Uele.

L’éboulement s’est produit après de fortes pluies qui se sont abattues sur la région, a-t-il indiqué. Les orpailleurs étaient à 17 mètres de la surface lorsque la terre s’est effrontée.

Le bilan pourrait encore s’alourdir « car on ne sait pas encore il y avait combien de creuseurs dans le puits », a ajouté cette autorité.

L’agglomération dans laquelle le drame s’est produit est « enclavée et isolée », a déclaré Alain Kipta, président de la société civile de Watsa.

Les secours ne sont intervenus que samedi, plusieurs heures après l’éboulement, a-t-il expliqué. (ANAdolou)

Tags : RDC, Congo, mines d’or, orpailleurs,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :