Résolutions de l’UA et de l’ONU : Le Front Polisario dénonce l’indifférence du Maroc

Le gouvernement sahraoui et le Front Polisario ont «fermement» dénoncé l’«indifférence» du gouvernement marocain aux résolutions de l’Union africaine (UA) et de l’ONU, rappelant que les pratiques de Rabat étaient similaires à celles du régime de l’apartheid, rapporte jeudi l’agence de presse sahraouie (SPS).
Citant un communiqué du ministère sahraoui des Affaires étran- gères, publié mercredi, la même source a souligné que «le Maroc, qui entrave depuis 1991 l’organisation d’un référen- dum d’autodétermination et les efforts de l’ONU et refuse de col- laborer avec l’UA et son envoyé spécial, Joaquim Chissano, agit comme le régime de l’apartheid vis-à-vis du droit international et des résolutions de l’ONU et de l’UA». Elle a rappelé que l’Afrique du Sud, alors sous le régime de l’apartheid, était le seul pays non membre de l’organisation pan- africaine comme c’est le cas actuellement du Maroc, Etat occupant. Le communiqué du ministère sahraoui des Affaires étrangères intervient suite au rejet par Rabat de la désignation par l’UA d’un envoyé spécial pour le Sahara occidental, lors du 23e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organi- sation panafricaine tenue récem- ment en Guinée équatoriale. Le gouvernement sahraoui rappelle à cet effet que les efforts conjoints de l’ONU et de l’UA «resteront le cadre de règlement de tous les différends et les conflits dans le continent», et qu’«il n’y a ni concurrence ni contradiction entre les deux organisations pour le règlement des conflit sur le continent», ajoute SPS. Par ailleurs, le Front Polisario a appelé l’ONU et l’UA à «assu- mer leurs pleines responsabilités pour mettre fin à l’occupation marocaine illégale du Sahara occidental et arrêter les viola- tions flagrantes des droits de l’homme, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis contre le peuple sah- raoui et la violation de l’intégrité territoriale de la RASD».
L’ANC appelle l’IS à soutenir la question sahraouie 
Le parti du Congrès national africain (ANC) (Afrique du Sud) a appelé l’Internationale socialiste (IS) à soutenir la question sah- raouie, une «cause de libération qu’il faut défendre», a rapporté mercredi l’agence de presse sahraouie (SPS). Dans son intervention devant le conseil de l’Internationale socialiste, le secrétaire général de l’ANC, Gwede Mantashe, a estimé important pour l’IS de «redoubler d’efforts pour contri- buer à la réalisation de la paix au Sahara occidental et dans d’au- tres régions du monde». Il a insisté également sur le rôle de l’IS dans le «soutien des mouvements de libération et la concrétisation des projets de paix et de démocratie en tant qu’objectifs sacrés de l’Internationale socialiste». Il a rappelé, à ce propos, le rôle des mouvements de libération face au colonialisme dont «l’expérience de l’Afrique du Sud, son histoire démocratique et les efforts qu’elle consent dans le cadre du soutien des mouvements de libération de par le monde». Le secrétaire général du parti de l’ANC a appelé l’IS à œuvrer à la «réalisation de la jus- tice et à la participation populaire à travers l’appui des projets et politiques socialistes ainsi que leur consolidation dans le monde». Une délégation sah- raouie représentant le Front Polisario avait pris part aux tra- v a u x d u c o n s e i l d e l’Internationale socialiste tenu à Mexico en présence de déléga- tions de 60 pays. Par ailleurs, la réunion a porté sur trois grands axes dont les priorités de l’Internationale socialiste dans l’économie mondiale, les efforts de l’IS en matière de paix dans les régions de conflits et les efforts de l’Internationale socia- liste pour l’ancrage de la démo- cratie dans le monde.
L’Internationale socialiste s’engage à visiter le Sahara occidental L’Internationale socialiste (IS)
L’Internationale socialiste (IS) a donné son «accord de princi- pe» pour effectuer une visite de prospection au Sahara occiden- tal, assurant qu’elle fixerait la date dans un «proche avenir», rapporte vendredi l’agence de presse sahraouie (SPS). L’IS s’est engagée, au terme de la réunion de son Conseil à Mexico, à «œuvrer au rétablisse- ment de la paix dans le monde et à contribuer au règlement des conflits et au respect des droits de l’Homme et des peuples pour une vie meilleure». La question sahraouie était «au centre du débat autour des recommandations et décisions prises concernant le règlement pacifique des conflits», précise SPS, citant la délégation sah- raouie présente à la réunion. Plusieurs partis socialistes ont affirmé que «les efforts de l’Internationale socialiste restent en-deçà des attentes concernant la question sahraouie». Ces par- tis ont appelé au respect du «droit du peuple sahraoui à l’au- todétermination», selon l’agence. Par ailleurs, les délégations ayant pris part à cette rencontre ont soutenu «l’appel de la délégation sahraouie à organiser une visite ‘’urgente’’ pour s’enquérir de la situation et des développements au Sahara occidental». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *