Sahara occidental: les Etats-Unis soutiennent « totalement » les efforts de l’ONU (Ambassadeur US)

ALGER- Les Etats-Unis soutiennent « totalement » les efforts de Nations unies, menés par Christopher Ross, pour parvenir à une solution « pacifique » et « mutuellement acceptable » du conflit du Sahara occidental, a indiqué mercredi l’ambassadeur américain à Alger, Mme Joan A. Polaschik.
« La position des Etats-Unis concernant la question sahraouie est restée inchangée depuis des années. Nous soutenons totalement les efforts de l’Onu menés par M. Christopher Ross, envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, pour aboutir à une solution pacifique et mutuellement acceptable », a déclaré Mme Polaschik dans un entretien à l’APS.
« Nous continuerons à soutenir ces efforts jusqu’à ce que les deux parties (Maroc et Front Polisario, NDLR) aboutissent à cette solution », a-t-elle ajouté.
Concernant les violations des droits de l’homme commises par le Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental, la diplomate américaine a indiqué que son pays suivait la situation dans ces territoires « comme partout ailleurs à travers le monde ».
A la question de savoir si l’administration américaine prenait en compte les rapports que publient régulièrement des ONG, comme le Centre Robert-Kennedy, sur la situation des droits de l’homme au Sahara occidental, elle a rappelé que, chaque année, le département d’Etat « publie des rapports sur la situation des droits de l’homme dans le monde et il compte pour cela sur différentes sources, y compris sur les rapports des ONG ».
Inscrit depuis 1963 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental, dernière colonie en Afrique, est occupé depuis 1975 par le Maroc avec le soutien de la France.
Dans ses différentes résolutions, l’Onu a toujours appelé les deux parties au conflit (le Maroc et le Front Polisario) à continuer à oeuvrer sous l’égide des Nations unies, à travers des négociations directes et sans préalable, à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, garantissant le droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *