Sahara Occidental : Plan d’action marocain pour contrecarrer les activités du Polisario au DAnemark

Royaume du Maroc 

Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération 

Direction des Affaires Européennes                                                                   مديرية الشؤون الأوروبية 
N° DG/7/4 Rabat, 30 janvier 2014
A l’ attention de Monsieur le Secrétaire Général
Objet : Danemark- Question nationale / Plan d’action d’urgence
Dans le but de contrecarrer le projet de motion présenté au Parlement danois par le parti de gauche, Liste de l’Unité, et de façon générale, faire face à l’activisme pro-polisario au Danemark, j’ai l’honneur de vous faire parvenir, ci-joint, un ensemble d’actions à entreprendre, certaines dans l’immédiat et d’autres tout au long de l’année en cours.
I- Actions dans l’immédiat : 
· Parlement
– Saisir le Parlement marocain dans le but de dépêcher une délégation parlementaire au Danemark. Compte tenu de la spécificité nordique, il serait souhaitable que cette délégation englobe, entre autres, des députés originaires des provinces du Sud, des femmes et des jeunes. L’idéal serait que cette délégation soit anglophone. La délégation pourrait rencontrer la Commission des Affaires étrangères, les Présidents des groupes parlementaires et les médias danois.
· Société civile
– Dépêcher des représentants d’ONGs sahraouies à Copenhague pour des rencontres avec les acteurs de la société civile (à identifier par notre Ambassade à Copenhague).
– Mobiliser la communauté marocaine au Danemark, notamment les binationaux. Chaque ressortissant devra s’adresser par écrit à son député pour l’informer des contradictions et incorrections dans le projet de motion et lui demander de voter contre. Le projet de lettre (contre argumentaire) devra être rédigé au Département et traduit au danois par les soins de notre Ambassade. La diffusion pourrait être assurée par des associations marocaines.
· Gouvernement : 
– Relancer la session des consultations politiques au niveau des Secrétaires Généraux qui avait été reportée durant l’été 2013. 
II- Actions au cours de l’année : 
· Gouvernement 
– Préparer une tournée de M. le Ministre ou Mme la Ministre déléguée dans la région vers le mois de mai (les élections en Suède sont prévues à la mi-septembre 2014.)
– Visite du Président du CNDH et du Délégué Interministériel aux Droits de l’Homme 
– Conférence-débat et exposition sur le développement dans les provinces du Sud avec divers partenaires (agence du sud etc.) 
– Organiser une visite de travail de certains membres du CNDH pour une sensibilisation sur la situation des droits de l’Homme au Sahara.
– Voyage d’étude au Maroc au profit de responsables danois qui gèrent le dossier Maroc (Affaires étrangères, Primature, ministère de l’Agriculture et de la Pêche) 
· Parlement :
– Invitation du Président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement danois, Per Stig Møller (déjà fait). Il avait déjà effectué une visite au Maroc en janvier 2008, en sa qualité de Ministre des Affaires étrangères.
– Adresser une invitation pour une visite au Maroc, notamment aux provinces du Sud au profit d’une délégation de députés danois ou de leurs Staffers, à l’instar de ce qui est fait avec le Congrès américain. 
· Société civile
– Mobiliser les partis politiques marocains de gauche (USFP, PPS) pour effectuer une visite au Danemark afin de rencontrer les différents partis du pays.
– Organiser en collaboration avec un centre de recherches danois ou des universités du pays un séminaire sur les droits de l’Homme au Maroc avec la participation du CNDH et du Délégué Interministériel aux Droits de l’Homme. Ce séminaire pourrait concerner la région d’Afrique du Nord afin qu’une comparaison, incontournable, puisse mettre en évidence la spécificité et les réalisations marocaines dans ce domaine.
– Organiser une conférence sur la situation en Afrique du Nord et au Sahel pour souligner la menace qui pèse sur la stabilité de la région avec des Etats en déliquescence (Failed States)
– Organiser une conférence avec L’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, pour illustrer l’effort consenti par le Maroc en comparaison avec les autres régions du pays.
SOURCE:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *