Tripoli : Les MAE de quatre pays européens se rendront en Libye en janvier

Tripoli : Les MAE de quatre pays européens se rendront en Libye en janvier

– Les ministres italien, allemand, britannique et français se déplaceront en Libye le 7 janvier, selon un communiqué du gouvernement d’entente nationale

AA – Walid Abdallah

Les ministres des Affaires étrangères d’Italie, d’Allemagne, du Royaume-Uni et de la France se rendront en Libye le 7 janvier.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministère des Affaires étrangères du gouvernement d’entente nationale, internationalement reconnu, publié sur la page du ministère sur Facebook, vendredi.

Le ministère a déclaré que « le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Siala, s’est entretenu avec le haut-commissaire à la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, concernant l’évolution de la situation et les massacres commis par Khalifa Haftar contre des civils, dans les villes de l’ouest libyen et dans la capitale Tripoli ».

Le responsable européen a confirmé, selon le communiqué, son intention de se rendre en Libye le 7 janvier, accompagné des ministres des Affaires étrangères d’Italie, Luigi Di Maio, d’Allemagne, Heiko Maas, du Royaume-Uni, Jeremy Hunt, et de la France, Jean-Yves Le Drian, pour s’entretenir avec le président du Conseil présidentiel, Fayez al-Sarraj, et un certain nombre de responsables libyens.

Depuis le 4 avril, Tripoli, le siège du gouvernement d’entente nationale, ainsi que ses environs, est témoin d’un conflit armé, après que les forces de Haftar ont lancé une offensive pour prendre le contrôle de la capitale, alors que les forces du gouvernement d’entente étaient en état d’alerte maximale, tout cela sur fond de condamnation internationale généralisée, d’un échec répété de Haftar et des craintes de ne pas arriver à une solution politique à la crise.

Le 12 décembre, après 8 mois d’incapacité de ses forces de s’emparer de la capitale, Haftar a de nouveau annoncé que la « bataille décisive » avait commencé à avancer vers le cœur de Tripoli, sans que rien de nouveau ne se produise sur le terrain. (Anadolou)

Tags : Libye, Haftar, Tripoli,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :