Une carte du Maroc pas très… marocaine !

L’activiste algérienne, Nassira Dutour, par ailleurs présidente de la Fédération euro méditerranéenne contre les disparitions forcées, a vécu une petite mésaventure à l’aéroport de Marrakech mardi dernier.
Invitée par le Makhzen pour participer à son Forum mondial des droits de l’homme, et si possible incommoder les autorités algériennes, Nassira Dutour a dû montrer patte blanche pour accéder à la ville ocre.
Ayant en sa possession une carte géographique du Maroc, les douaniers l’ont forcée à la leur remettre. Motif ? Cette carte éditée ailleurs qu’au Maroc signale naturellement avec des pointillés une séparation territoriale entre le Maroc et le Sahara occidental.
Il n’en fallait pas plus pour les bras armés de sa majesté pour la lui subtiliser. L’activiste algérienne a beau tenter de faire entendre raison au douaniers mais rien n’ y fait selon le site Demain on-line.
Eh oui, au Maroc «des droits de l’homme», cela s’appelle un crime de lèse majesté, ou une atteinte à «l’intégrité territoriale» du royaume ! Bien qu’elle ait été soutenue par un collègue tunisien, Nassera Dutour n’a finalement rien pu faire pour récupérer son document. Comme quoi parler des droits de l’homme au Maroc est un sujet en pointillés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *