UNE RUSE MÊME PAS ROYALE !

par Abdellatif Bousenane 

Non-respect dudroit international dans le Sahara occidental, bafouillement des principesélémentaires du droit de la dignité humaine envers le peuple sahraoui,annulation, sans aucun état d’âme, de l’organisation du tournoi de la Couped’Afrique des nations à la veille de cette grande fête de football africain,bref le commandeur des croyants ne recule, en fait, devant rien. 
Mais d’où vientcette confiance aveugle et arrogante du monarque ? D’où puise-t-il cetteassurance totale en l’impu nité ? Imaginons une seule minute qu’un quelconquepays africain à part le Maroc décide d’annuler subitement et sans aucunecontrainte majeur l’organisation de telle compétition programmée sur son sol !Le châtiment le plus ravageur s’abattrait sur ses dirigeants. Ils seraientconfrontés sans aucun doute aux sanctions les plus dures par la FIFA avant laCAF. Sans parler du  » tsunami  » d’une compagne médiatique mondialetrès hostile. Toutefois contre El Makhzene, rien, silence complice etscandaleux absolu de la plus grande instance mondiale du foot à savoir la FIFAcar la CAF (confédération africaine de football) est affiliée à la FIFA !D’autant plus que les arguments de  » notre ami le roi  » sonttellement fragiles, sa raison d’annulation avancée est si farfelue quen’importe quel observateur comprendra que ce n’est pas la bonne raison et ils’agit bien d’une ruse même pas royale ! La maladie d’Ebola, est pratiquementmaitrisée ces dernières semaines, puis elle n’est pas généralisée au pointqu’on ne peut plus contrôler. Elle ne concerne pas en effet tous les pays qui participentà cette coupe d’Afrique. Au contraire la majorité de pays qualifiés pourl’instant (car les qualifications sont toujours en cours cependant on connaîtla plupart des sélections qualifiées) ne sont pas touchés par cette maladie. Unautre élément qui va à l’encontre de la thèse du Makhzene, le faitqu’effectivement le Maroc maintient toujours ses vols vers les pays africainssans exception il n’a annulé aucun vol en provenance de ces pays ! Et puis toutle monde sait incontestablement que le Maroc, vu sa vulnérabilité, a ététoujours assisté techniquement par les puissances occidentales telles que laFrance, l’Espagne et les Etats-Unis d’Amérique, ainsi donc il n’ y a rien àcraindre d’une maladie qui est parfaitement détectable et maitrisable. Par conséquent,on peut s’interroger légitimement sur les vraies raisons d’une telle décisiondu moins étrange ! S’agit-il d’un simple calcul économique financier ? 
C’est à dire legouvernement marocain calcule dépenses et recettes et il trouve finalementqu’il na pas de bénéfices à tirer de cette organisation ? Donc il n’est pasdans la mesure d’assumer des dépenses supplémentaires dans ce temps de crise ? 
Ou plutôt d’uncalcul purement politique. Par peur de la contagiosité d’une autre maladie quis’appelle :  » printemps arabo-africain  » ? Surtout dans ce contexteinterne actuel confus où on constate la multiplication de mouvements sociaux. Atitre d’exemple l’appel des syndicats à une grève générale ces derniers jours.Sinon par peur de nuire à son image très brillante dans les grands médiasmondiaux ? Ainsi on a peur que les hôtes découvrent une autre réalité. Car, ilfaut le dire, contrairement à cette image médiatique le Maroc est classé parmiles pays les plus pauvres au monde selon les rapports des Nations-unis sur tousles plans : de l’Education à la Santé, les infrastructures … etc. Et les zonestouristiques très sophistiquées pour justement satisfaire les touristeseuropéens ne peuvent pas cacher  » toute la misère du royaume « . Peutêtre pour se venger des Africains qui soutiennent en grande majoritél’indépendance du Sahara occidentale ? La réponse à ces questionnements nerésout pas en revanche l’énigme dont il est question ici : d’où vient cetteconfiance aveugle et arrogante du monarque ? 
Justement, peutêtre on peut y trouver quelques éléments de réponseen évoquant ce dossiercomplètement détaché des préoccupations des médias mondiaux  » libres » et des droits de l’hommiste. Personne n’en parle ! C’est invraisemblabletout de même ! Cette ancienne colonie espagnole qui est sous occupationmarocaine depuis maintenant plus de 39 ans qu’aucun état au monde y compris lesalliés naturels et éternels de la monarchie chérifienne à savoir les USA et laFrance, ne reconnait à l’ONU la souveraineté du Maroc sur elle. Donc ce n’estpas l’Algérie qui pose problème. Est ce que l’Algérie est dans la capacité defaire pression sur tous les pays du monde pour ne pas reconnaître lasouveraineté du Maroc sur le Sahara occidentale ? Soyons sérieux ! 
Dès lors tout lemonde est d’accord que le Sahara n’est pas marocain mais les décideurs neveulent pas qu’elle soit indépendante ! Ainsi la civilisation dominante aimejouer avec les paradoxes ! Néanmoins, les raisons de ces comportementsarrogants de la part des dirigeants d’un pays très pauvre restent tellementmystérieuses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *