Wikileaks : Le régime Algérien attaque la France pour détourner l’attention de l’opinion publique

Wikileaks : Le régime Algérien attaque la France pour détourner l’attention de l’opinion publique

Datant du 08-02-2010, ce câble diplomatique américain nous apprend que « tout est bloqué » dans les relations franco-algériennes à cause des accusations portées en France contre l’Armée Algérienne dans l’assassinat des moines de Tibhirine. Cependant, Cyrille Rogeau croit savoir que « pour détourner l’attention de lui-même, le régime algérien attaque souvent la France »!

Et si « le président Bouteflika n’a pas visité la France depuis que le président Sarkozy est arrivé au pouvoir en 2007 », c’est que le régime Algérien « reste très contrarié » par les positions françaises, souligne aux diplomates américains Cyrille Rogeau.

Par ailleurs, en 2007, Nicolas Sarkozy s’inquiétait beaucoup à propos de l’état de santé de Bouteflika. Un câble diplomatique de l’ambassade américaine à Paris, révélé par Wikileaks, nous apprend que les diplomates américains inscrivent la visite du président Français en Algérie du 3 au 5 décembre 2007, dans l’optique d’obtenir plus de renseignements sur « la santé » d’Abdelaziz Bouteflika.

Selon ce câble diplomatique datant du 20-11-2007, il n’y a pas que la situation sécuritaire en Algérie qui préoccupe la France. D’après les diplompates américains en poste à Paris, Nicolas Sarkozy tenait à avoir plus d’informations sur l’Etat de santé du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Par ailleurs, en décembre 2007, les diplomates français, confie encore Cyrille Rogeau, ont trouvé que la visite de Nicolas Sarkozy en Algérie n’était pas opportune. Et pour cause, cette visite présidentielle « survenait immédiatement après les élections municipales algériennes », indique Cyrille Rogeau qui craiganait, selon les révélations de ce câble, que l’issue de ces élections brouille « la perception » de la situation politique en Algérie.

Avec l’internet illimité de Telenet, recevez une e-trott à 99€
Nous boostons Bruxelles pour vous avec notre internet ultrarapide, notre wifi intelligent et notre 4G hyper-rapide. Découvrez notre offre.
Sponsorisé par Telenet

D’autre part, un autre câble révèle la position française sur la question du Sahara Occidental. En effet, Cyrille Rogeau a affirmé aux diplomates américains que « les Algériens refusent d’assumer leur responsabilité dans la non résolution du conflit au Sahara occidental ». Et si l’Algérie est sévèrement accusée, le Maroc, lui, est ménagé.

Mieux encore, Cyrille Rogeau révèle également, rapporte ce câble, que « la décision d’un juge d’instruction français d’émettre des mandats d’arrêt internationaux contre des anciens et actuels responsables marocains » dans l’affaire de l’assassinat de l’opposant Ben Barka a déplu à Nicolas Sarkozy qui se trouvait à ce moment-là en visite d’Etat au Maroc, en octbore 2007.

Rachida Dati, ministre de la Justice à l’épqoue au gouvernement français, était même furieuse contre ce juge. Dans ce câble diplomatique classé « secret », ce juge d’instruction a était même qualifié de « zélé à la recherche de publicité » !

El Watan, 22 fév 2011

Tags : Wikileaks, Algérie, France, Cyrile Rogeau, Elysée, Quai d’Orsay,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :