Drogue marocaine, l’ampleur d’un fléau

Un phénomène qui menace la jeunesse algérienne
par Ahcène Hadjam
Des saisies importantes confirment l’étendue du phénomène en Algérie. En trois jours,  les différents corps de sécurité ont saisi près de 50 tonnes de kif traité à l’ouest du pays. La drogue provenant du pays voisin reste un problème pour la société algérienne, notamment chez la catégorie juvénile.
Malgré les efforts de l’Etat pour lutter contre le fléau de la drogue, les chiffres avancés par les différents corps de sécurité sont de plus en plus impressionnants. Les tentatives d’inonder l’Algérie par la drogue sous toutes ses formes provenant du Maroc ont été fermement annihilées par les services de lutte contre les stupéfiants qui sont parvenus à démanteler et à mettre fin aux agissements de nombreux réseaux qui utilisent l’Algérie comme zone de transit vers l’étranger. 
Les efforts entrepris par les éléments de la gendarmerie, de la sûreté et des douanes dans le cadre de la lutte contre ce fléau se sont soldés par des résultats tangibles, notamment en termes de saisies de quantités énormes de kif traité, de démantèlement de réseaux internationaux dont les barons et les membres sont traqués et leurs noms faisant l’objet de mandats d’arrêt nationaux et internationaux. En effet, les unités relevant du deuxième commandement régional d’Oran de la Gendarmerie nationale ont saisi, du 1er juin au 31 août 2014, à travers 12 wilayas de l’ouest du pays, plus de 20 tonnes de kif
traité, a-t-on appris jeudi à Mostaganem, du chef du service régional de la sécurité et du maintien de l’ordre de ce corps.
Cette quantité de kif, a indiqué le lieutenant-colonel Rihane Abdelghani, a été saisie par les groupements de gendarmerie des wilayas côtières (Oran, Tlemcen, Mostaganem et Ain Témouchent…) dans le cadre du plan «Delphine» 2014. La plus importante quantité de kif, estimée à plus de 15 tonnes, a été saisie dans la wilaya de Ain Témouchent. 
Les mêmes services ont également saisi plus de six grammes de cocaïne et plus de mille cent comprimés psychotropes au cours de la même période à travers 12 wilayas de l’ouest du pays, a signalé le lieutenantcolonel Rihane, lors d’une conférence de presse. D’autre part, le bilan fait état de 270 affaires de contrebande traitées qui ont permis l’arrestation de plusieurs personnes et la saisie d’autres produits, à l’instar de carburant, cigarettes, boissons alcoolisées…
Les mêmes services ont traité 120 affaires d’immigration clandestine, conduisant à l’arrestation de près de 300 personnes, en plus d’autres affaires de vol de voitures, a indiqué l’officier lors de sa rencontre avec la presse. En outre, en trois jours les agents des douanes de Tlemcen ont saisi près de 15 tonnes de kif traité provenant du Maroc, dans 51 opérations effectuées dans différentes régions frontalières.
Plus que jamais, le pays est inondé de drogues provenant essentiellement du Maroc voisin.
A. H.
Le Jour d’Algérie, 06/09/2014

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :