Le régime de Mohammed VI bat en retraite

Les tortionnaires de Mohammed VI font leur possible pour cacher l’échec de la politique des sbires de la dictature alaouite dans leur ambition de s’accaparer des richesses naturelles du Sahara Occidental pour les offrir à la France en contrepartie de sa protection.
La machine de propagande du Makhzen tente désespérément de convaincre les marocains que le gouvernement marocain a cédé après avoir imposé ses exigences et accompli ses revendications. Pour la deuxième fois, Rabat assure avoir accepté le retour de l’Envoyé Personnel du SG de l’ONU pour le Sahara Occidental en échange de garanties sur son « impartialité » et celle de l’ONU. 
Mme Bolduc, aussi, a pris sa fonction en tant que chef de la MINURSO. Bien sûr, les mythomanes de Rabat prétendent avoir eu reçu des garanties sur le mandat de la MINURSO. Et c’est justement ce mandant qui, pour l’instant, empêche les tortionnaires de la Mamounia de dormir. C’est pour cela qu’ils répètent à qui veut les entendre que le Polisario fait pression sur Ross en menaçant de reprendre les armes si la MINURSO ne contrôle pas le respect des droits de l’homme. C’est leur cauchemar de voir la MINURSO rapporter sur la répression quotidienne qui s’abat sur les sahraouis sur la terre qu’ils ont libéré du colonialisme espagnol. Mais la réalité est là et elle est dure à admettre. Le Sahara Occidental est un territoire non-autonome et en tant que tel, son destin appartient à sa population et non pas au colonisateur marocain.
A force de mentir, les voyous de Mohammed VI ont fini para croire leur propres mensonges. Ils étaient certains de pouvoir écraser les sahraouis et leur avant-garde le Front Polisario. Ils ont fini par croire qu’ils pouvaient mettre le nom du Polisario dans la liste des mouvements terroristes, qu’avec la répression ils allaient museler la population sahraouie, qu’en verrouillant le territoire sahraoui, ils allaient agir en toute impunité.
Maintenant, Rabat est obligé de lâcher de lest parce qu’il a perdu le soutien de la France dans un contentieux qui dure depuis 40 ans et dont tout le monde en a marre et dont tout le monde est convaincu que la seule solution est de respecter la volonté du peuple sahraoui qui s’est vaillamment battu pour défendre ses droits légitimes.
Les assassins de Rabat ont trop fait confiance à la propagande. Celle-ci a eu son effet sur les citoyens marocains mais pas sur la communauté internationale. Aujourd’hui, ils doivent payer le prix de leur arrogance. L’ONU leur a donné l’occasion de trouver une solution qui sauve la face au Maroc et aux sahraouis, mais ils ont préféré la fuite en avant. Les voilà en train de se mordre les doigts parce que l’ONU est contrtainte de respecter ses principes. L’enfant gâté pleure maintenant parce qu’il n’a pas eu ce qu’il voulait.

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :